Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

La diplomatie énergétique de la Russie envers la Chine : manipulation stratégique ou vulnérabilité négligée?

By Guillaume Mascotto

Abstract

Cette recherche a pour objet d'étude les implications de la diplomatie énergétique de la Russie sur ses relations avec la Chine et sur sa stature de grande puissance énergétique. À l'aide d'un cadre théorique s'inspirant de l'économie politique internationale, des études énergétiques et des études de sécurité, l'analyse est guidée par trois concepts clés : (1) « Complexe régional de sécurité »; (2) « Sécurité économique »; et (3) « Manipulation stratégique ». Cette recherche avance qu'en dépit d'une interdépendance sur le plan des intérêts énergétiques, des tensions politiques et économiques freinent l'approfondissement de la coopération entre la Chine et la Russie, en particulier en raison de la polarisation de leurs conceptions de la sécurité énergétique. Résultat, le degré de symétrie de cette interdépendance est perçu comme une menace et devient sujet à des démarches sécuritaires qui, en retour, créent des lignes de divisions entre les deux États en ce qui concerne leur sécurité énergétique mutuelle et réduit les perspectives de coopération russo-chinoise. La recherche propose de retenir l'hypothèse de travail suivante: par crainte de se retrouver dépendante de la demande étrangère (en l'occurrence, chinoise) et dans le but de garder le contrôle sur la production ainsi que sur les flux énergétiques entre l'Europe et l'Asie, la Russie conduit une diplomatie visant à « manipuler » le comportement des pays dépendants de ses ressources naturelles. La recherche conclut que si la Russie est en mesure de manipuler certains pays européens (e.g. Italie, Allemagne), elle n'est pas capable de manipuler la Chine qui a su développer des options d'ajustement à l'interne et des alternatives à l'approvisionnement russe, augmentant ainsi la vulnérabilité de la Russie envers la dépendance de marché. \ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Russie/Chine, Sécurité énergétique, Sécurité économique, Manipulation stratégique, Risque, Interdépendance sécuritaire, Pétrole/gaz, Firmes, Compétitivité/coopération, Marché mondial de l'énergie, Complexe régional de sécurité énergétique

Topics: Diplomatie, Marché énergétique, Politique énergétique, Politique étrangère, Relations bilatérales internationales, Sécurité énergétique, Chine, Russie
Year: 2010
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:3690

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.