Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Hypotheses fingo. Récits, scenarii et résistance au phénoménisme dans les sciences du langage

By Didier Samain

Abstract

International audienceLe célèbre hypotheses non fingo newtonien incarne un tournant épistémologique encore discuté aujourd’hui, y compris dans les sciences du langage modernes, où l’on observe une tension entre une orientation phénoméniste, illustrée notamment par l’évolution du concept d’indo-européen de Schleicher à Trubeckoj, et une volonté antagoniste de fournir des explications causales aux faits langagiers. Cette tension fut aggravée par le fait que les linguistes avaient affaire à des objets généraux tout découvrant le caractère toujours singulier des faits de discours. C’est probablement à cette difficulté jamais résolue qu’il faut imputer la récurrence, dans un cadre épistémologique (celui de la grammaire comparée) qui les avait en principe proscrits, de dispositifs explicatifs mêlant de manière inextricable faits attestés et fictions narratives. Ceci suggère que ces récits visent suturer le hiatus entre les deux facettes de l’observation linguistique, et met simultanément en évidence l’apparentement conceptuel entre explication (au sens d’Erklären) et narration – narration dont le rôle de prototoype cognitif s’en trouve, sans surprise, confirmé

Topics: Geisteswissenschaften, Narrative Matters 2014, phénoménisme., idiographie (Rickert), épistémologie, causalité, explication, émergence, fiction, généralité, linguistique, grammaire comparée, [ SHS.LANGUE ] Humanities and Social Sciences/Linguistics, [ SHS.LITT ] Humanities and Social Sciences/Literature
Publisher: HAL CCSD
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:hal-01127771v2
Provided by: Hal-Diderot

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.