HAL-UJM

    Du troc au marché : le marché immobilier à Moscou

    No full text
    International audienceRésumé : La privatisation du parc de logements municipaux et étatiques au début des années 1990 en Russie constitue un moment charnière dans la transformation des pratiques économiques ordinaires prenant pour objet le logement. Ouvrant gratuitement aux Russes l'accès au statut de propriétaire, cette privatisation a aussi libéralisé les transactions immobilières et a renouvelé les moyens de la mobilité résidentielle. À partir du cas de Moscou, on observe que les pratiques économiques ayant cours sur le marché immobilier actuel restent marquées par la période antérieure. Entre autres, la pratique du troc d'appartements, mode original de circulation des logements durant la période soviétique, a été mobilisée sous une forme renouvelée dans le nouveau contexte d'économie de marché. Ni poids des habitudes, ni frein au changement, la réminiscence collective des savoir-faire soviétiques est, ici, une ressource pour s'adapter à un changement brutal de régime économique

    La place de la fiction dans le second volume de Bouvard et Pécuchet

    No full text
    URL de la revue : http://aes.revues.org/535précédemment :http://lisaa.u-pem.fr/arts-et-savoirs/arts-et-savoirs-n-1/International audiencehttp://aes.revues.org/579 Avant d'émettre des hypothèses sur la place que la fiction aurait pu tenir dans le second volume de Bouvard et Pécuchet, il est nécessaire de définir ce qu'on entend par "second volume". Pour cela, on reviendra sur l'histoire d'un objet matériel et patrimonial complexe dont il faut démêler ce qui en fait, d'une part, un ensemble dont certains éléments peuvent légitimement prétendre à une édition qui se présenterait dans une relative continuité avec celle du "premier volume" , et, d'autre part, une construction historique et intellectuelle à jamais instable et conjecturale, dont les configurations successives se sont trouvé modifiées au fur et à mesure que diverses personnes autorisées (depuis Maupassant jusqu'aux critiques modernes) en ont proposé qui une interprétation et qui une édition. Une fois les limites du second volume identifiées aussi précisément que possible, on pourra comparer les documents existants avec les pages de scénarios laissées par Flaubert ; on convoquera aussi ce que l'écrivain a dit dans sa correspondance de la place qu'il allouerait à la fiction, et on se référera à ce que ses proches ont laissé comme indications parcellaires. C'est seulement à la lumière de cette confrontation informée entre l'existant (ou le subsistant ?) et les traces scripturales diffuses laissées par le dessein flaubertien que l'on pourra enfin essayer de comprendre dans quelle mesure la fiction aurait innervé le second volume et étayé le surgissement de sa dimension critique .http://lisaa.u-pem.fr/arts-et-savoirs/arts-et-savoirs-n-1

    Quel bilan pour l’action des partenariats public-privé dans la régénération de Glasgow ?

    No full text
    National audienceDepuis le début des années 1980, Glasgow a mis en œuvre une politique de régénération urbaine de grande ampleur dont l’objectif clairement énoncé à cette époque était d’en faire une capitale culturelle et économique de dimension internationale. La ville voulait à tout prix effacer l’image extrêmement négative qui lui était associée, conséquence d’une longue et douloureuse période de déclin. La ville a donc décidé de tourner le dos à son passé de capitale industrielle. Pour parvenir à leurs fins, les responsables travaillistes de la ville ont progressivement eu recours aux partenariats public-privé afin de mobiliser des ressources et prendre en charge une bonne partie de la régénération de la ville, tant physique qu’économique et sociale. Le rôle des sociétés locales de développement sont à cet égard des exemples de partenariats public-privé qui abordent sous un angle global les divers aspects de la régénération de la ville, à travers la mise en place de solutions intégrées dont l’objectif est d’intervenir à la fois sur l’ensemble des problématiques économiques, sociales, culturelles des quartiers pauvres de la ville et de leurs populations. L’étude de leur fonctionnement nous permettra alors d’analyser dans quelle mesure le recours aux partenariats public-privé est un moyen pour les autorités locales de diluer leurs responsabilités face aux problèmes rencontrés par les populations locales et comment cela a débouché sur la mise en place d’une politique de régénération urbaine très sensiblement destinée au centre-ville et aux populations aisées. Glasgow est depuis longtemps une ville à forte tradition travailliste. Le parti travailliste a en effet été quasiment continuellement aux commandes de la ville depuis l’entre-deux-guerres. Il n’y a donc pas eu de rupture dans la façon de gérer la ville après l’arrivée aux affaires des travaillistes au niveau national en 1997. Au contraire, la gestion des années post-1997 n’a fait que poursuivre sur la voie dessinée sous l’administration conservatrice

    Utopie, égalité et liberté : l'impossible idéal Utopia, Equality and Liberty: The impossible ideal

    No full text
    International audienceThe purpose of this article is to derive the logical but unexpected consequences in terms of social justice, of the presuppositions on utopian constructions. In the conditions generally in effect in urban utopias which lay claim to a certain amount of social justice combining equality, fairness and liberty in different ways, equality is likely to interfere with liberty, even create inequalities, and liberty can adapt to inequalities, perhaps even create losses of liberty. Thus, the illusory perfection of Utopia is exposed. Analysis of the mechanisms and operating conditions of urban utopias, which have appeared recurringly especially since the Renaissance, makes it possible to show how the authors intend to ensure that urban utopias are possible, and that which is implicitly necessary for this. The criticism of the liberal utopia currently dominating a broad segment of the world, makes it possible to both illustrate and expand the previous observations, particularly with regard to their urban aspect. Is the solution to abandon utopia?L'objet de cet article est de tirer les conséquences logiques mais imprévues, en termes de justice sociale, de l'ensemble des présupposés des constructions utopiques. Dans les conditions généralement en vigueur dans les utopies urbaines qui revendiquent une certaine justice sociale combinant diversement égalité, équité et liberté, l'égalité est susceptible d'entraver la liberté, voire de créer des inégalités, et la liberté peut s'accommoder d'inégalités voire de privations de liberté. Ainsi, l'illusoire perfection de l'Utopie est dénoncée. L'analyse des mécanismes et des conditions de fonctionnement des utopies urbaines qui apparaissent de manière récurrente surtout depuis la Renaissance, permet de montrer de quelle manière les auteurs pensent assurer la possibilité des utopies urbaines, et ce qui est implicitement nécessaire pour cela. La critique de l'utopie libérale qui domine actuellement une large partie du monde permet à la fois d'illustrer et de prolonger les constats précédents, en particulier dans leur dimension urbaine. La solution est-elle dans le renoncement à l'utopie
    HAL-UJMis based in FR
    Access Repository Dashboard
    Do you manage HAL-UJM? Access insider analytics, issue reports and manage access to outputs from your repository in the CORE Repository Dashboard! CORE Repository Dashboard!