Ma matire est del plus prodome : construction du discours biographique dans l’Histoire de Guillaume le Maréchal

Abstract

editorial reviewedL’Histoire de Guillaume le Maréchal est une biographie chevaleresque anglo-normande rédigée entre 1224 et 1226 par un certain Jean le Trouvère. Souvent étudiée comme témoignage de première main sur les mœurs de l’aristocratie anglo-normande de la fin du XIIe siècle, ce récit revêt un intérêt particulier en raison des nombreuses interventions du narrateur. Deux conclusions peuvent être dégagées à la fin de cette étude : d’une part, l’Histoire de Guillaume le Maréchal présente suffisamment de divergences avec le corpus bourguignon du XVe siècle pour la considérer comme appartenant à une tradition différente. D’autre part, la notion d’hybridité qui s’attache au genre spécifique de la biographie chevaleresque ne peut pas être validée, car cette dernière est régie selon un système propre et indépendant de ses sources d’inspiration que sont l’hagiographie, l’épopée, l’hagiographie et le roman

    Similar works

    Full text

    thumbnail-image