Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Le volcanisme de la région d'Agde : Herault, France

By J.B. Kloosterman

Abstract

L'objet de cette ètude est de retracer l'histoire du volcanisme dans la région d'Agde. Cette appendice\ud sud du Plateau Central volcanique s'est manifesté\ud ici dans une dépression pliocène, qui a été comblée\ud surtout à la fin de l'Astien par de l'argile, du sable\ud et du gravier, atteignant localement une épaisseur\ud de près de 100 metres.\ud L'analyse des mineraux lourds nous aide à classer\ud les sediments pyroclastiques, que, d'après leur seule\ud position, nous ne pouvons pas toujours attribuer a\ud l'un ou l'autre volcano.\ud C'est une methode également tres apt à déterminer\ud l'influence volcanique dans les autres sediments.\ud Le volcan de Vias, dont on ne retrouve pas le\ud point d'emission, doit etre ajouté aux volcans déja\ud connus. Il avait un caractère anormalement explosif\ud et se distingue des volcans qui l'entourent: d'Agde,\ud de Roque-Haute et de St. Thibéry, par la présence\ud de nodules de péridotite, d'augitite et de hornblendite.\ud Parmi les volcans situes entre l'Escandorgue et la\ud mer celui de Vias, seul, fournit des quantités considérables\ud de hornblendite.\ud Les tufs des environs immédiats de Vias sont\ud interstatifiés avec des argiles sableuses dans lesquelles\ud se trouvent presque toujours une petite quantité\ud de foraminifères. II semble impossible que ceux-ci\ud seraient originaires de couches plus anciennes que\ud ce sediment plistocene, si bien que, malgré l'absence\ud de sédiments comparables dans le Bas-Languedoc,\ud on est amené à supposer une transgression plistocène,\ud de plus de 14 mètres d'altitude.\ud Les volcans de Roque-Haute et de St. Thibéry\ud datent, d'après leur position stratigraphique, du\ud Plistocène moyen; tout comme celui de Vias. Celui\ud d'Agde date probablement du Villafranchien.\ud Pour les roches entre l'Escandorgue et la mer les\ud règles suivantes sont valables:\ud 1. Si des nodules de péridotite sont présents, la\ud mésostase est vitreuse et il s'y trouve rarement de\ud véritables phénocristaux; les microphénocristaux,\ud d'habitude nombreux, ne dépassent pas 200mu\ud 2. Si une prémiere génération se distingue nettement\ud dans la mésostase, d'habitude cristalline, les\ud nodules sont complètement absents ou presque.\ud On trouve des intermédiaires entre les roches à\ud nodules et les roches à phénocristaux. lls indiquent\ud que ces dernières représentent une phase plus\ud avancée du même magma qui a produit les roches\ud à nodule

Topics: Aardwetenschappen, volcanoes, igneous rocks, Herault, France
Year: 1960
OAI identifier: oai:dspace.library.uu.nl:1874/216831
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://dspace.library.uu.nl:80... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.