Location of Repository

Réformer l’enseignement et réformer les maîtres. La transformation des programmes scolaires et ses acteurs : le cas de l’histoire nationale au Québec, 1963-2006

By Julien Prud'homme

Abstract

Le débat québécois sur l’enseignement de l’histoire nationale au niveau secondaire révèle certaines choses qu’il faut bien prendre au sérieux. D’une part, le dédain ciblé des défenseurs du programme envers les historiens nous rappelle que l’affrontement ne relève pas seulement du débat d’idées mais d’un rapport de force impliquant des groupes concrets. D’autre part, loin de se limiter aux enjeux propres à l’histoire nationale, cette polémique nous offre l’exemple du phénomène plus général qu’est le sort réservé à la connaissance dans la réforme scolaire. Enfin, dans cette trame générale, l’autonomie attribuée aux enseignants dans la gestion des contenus, toutes matières confondues, n’atténuera en rien le traitement des savoirs annoncé par les programmes mais doit au contraire en accentuer les impacts au maximum. C’est pour aborder ces questions par une étude de cas que le présent article traite de la production des programmes d’enseignement de l’histoire du Québec au secondaire de 1963 à nos jours. On identifiera les acteurs de cette évolution en s’attardant autant à la mécanique des réformes qu’à leur impact sur le contenu des programmes. On suggèrera aussi en quoi l’impact de ces réécritures doit être envisagé à la lumière d’une analyse parallèle de la formation des maîtres

Topics: Enseignement de l'histoire, Histoire nationale, Didactique de l'histoire, Réforme de l'éducation, Québec
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:5956

Suggested articles

Preview


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.