Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Le caractère subversif de la femme antillaise dans un contexte (post)colonial à partir de Mélody des faubourgs de Lucie Julia et La grande drive des esprits de Gisèle Pineau

By Émeline Pierre

Abstract

Ce mémoire a pour objectif de voir comment le personnage féminin guadeloupéen renverse l'ordre établi dans un contexte postcolonial. En effet, aux Antilles, la femme constitue la poutre-maîtresse de la société. Aussi, on retrouve une grande proportion de femmes qui occupe le statut de chef de famille. À cet égard, on pourrait penser que la figure féminine détient le pouvoir; il n'en est rien car elle a un statut subalterne. C'est pour cela que nous tentons de dégager une certaine image de la femme. Pour ce faire, nous nous appuyons sur des œuvres écrites par des auteures de Guadeloupe : Mélody des faubourgs de Lucie Julia et La Grande Drive des esprits de Gisèle Pineau. Le corpus choisi est composé d'œuvres dans lesquelles la femme tient un rôle prépondérant. Les romans analysés viennent bouleverser les stéréotypes qui prévalent au sein de la littérature antillaise. Dans un premier temps, nous dressons un portrait du postcolonialisme en mettant l'accent sur l'évolution de ce mouvement qui donnera naissance au concept de la créolité. Ce dernier nous sert d'outil afin d'analyser les romans à l'étude. De même, nous nous penchons sur les théories féministes dans un environnement postcolonial. Il est important de s'attarder à ces concepts car la Guadeloupéenne, quoique française, a des réalités culturelle, sociale, économique et politique spécifiques par rapport à la France. Par la suite, une partie est dédiée aux espaces du personnage féminin, c'est-à-dire ses lieux de vie. Nous voyons la démarche qui mène la femme à quitter un espace qui lui est initialement imposé. En fait, nous portons une attention particulière à sa prise de possession spatiale. En dernier lieu, nous nous attardons aux types de femmes. Aussi, il nous apparaît essentiel de faire l'inventaire des idées reçues concernant la figure féminine dans la culture guadeloupéenne spécifiquement, afin de voir comment les auteures contestent les clichés la concernant.\ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Gisèle Pineau, Lucie Julia, féminisme, postcolonialisme, littérature, créolité, Antilles, espace, identité, sexualité, maternité

Topics: Julia Lucie, Pineau Gisèle 1956-, Antillaise, Féminisme, Postcolonialisme, Culture antillaise, Identité féminine, Maternité, Sexualité, Thème littéraire, Littérature antillaise (Française), Antilles françaises
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:5159

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.