HAL - UPEC / UPEM

    Les déplacements en périphérie du temps de travail

    No full text
    En utilisant les données de l'enquête emploi du temps de 1998-1999, on montre que l'ampleur des mobilités en périphérie du temps de travail sont un bon révélateur de la gestion des contraintes et des possibles temporels par les ménages

    Le consommateur ambulant : mobilités, stratégies et services

    No full text
    Bien souvent, le consommateur est abordé en deux lieux clos et fixes : soit le foyer, où le ménage prend ses décisions économiques et où il consomme la plupart des services et des biens qu'il acquiert, soit le lieu de vente, établissement organisé pour offrir ces services ou ces biens. Ici, nous nous intéressons au consommateur en tant qu'il est en mouvement, utilisateur de dispositifs spatiaux et techniques qui permettent son déplacement. Il apparaît ainsi à une échelle plus englobante comme un acteur qui, en reliant des lieux et des types d'espace différents, produit un territoire structuré de façon réticulaire. Nous considérons que l'expérience de la mobilité est constituée de plusieurs autres dimensions que le déplacement. Les actes d'achat et de consommation sont omniprésents et créent autant d'espaces-temps commerciaux intégrés à l'espace-temps du déplacement. Cela va de l'achat " furtif " que son caractère routinier et sa modestie financière rendent invisible (acquérir le journal en partant au travail, recharger son téléphone mobile, prendre du pain en rentrant le soir), à l'achat d'opportunité en fonction des ruptures de la continuité du déplacement (manger un sandwich entre deux trains, acheter un cadeau de dernière minute pour la personne que l'on va rencontrer, etc.), en passant par l'achat programmé qui insère un mouvement spécifique dans un enchaînement de déplacements.Pourquoi qualifier d'ambulant ce voyageur-consommateur du quotidien ? Les études sur le commerce dit " ambulant " se focalisent en fait seulement sur les vendeurs ou les marchands ambulants, et pas sur les clients. En étendant l'attention à ces derniers, il ne s'agit plus de considérer une activité marginale ou pittoresque, mais un ensemble beaucoup plus vaste d'acteurs et de pratiques. Une grande partie des clients ambulants a recours à des vendeurs fixes. En général, les consommateurs associent les différentes formes de vente qu'ils rencontrent au cours de leur pratique de mobilité.Consommateurs, clients ou acheteurs ? Pour synthétiser les différences entre ces termes, considérons l'acheteur comme défini par le moment même de la transaction, dans l'interaction directe avec le vendeur : il n'y a donc pas de déplacement significatif dans l'espace-temps de la transaction, mais celle-ci implique la mobilité préalable de l'une et/ou l'autre partie pour qu'elles se rencontrent. Le client est un acheteur encore potentiel, un usager ou un citadin dont les déplacements peuvent l'amener à se convertir en acheteur, ou bien déjà servi, qui emporte son achat. Le consommateur englobe le client et l'acheteur, en intégrant aussi l'usage qui est fait des biens ou services acquis, et nous offre ainsi un point d'observation des conditions tant sociales que spatiales dans lesquelles les demandes et les besoins sont définis.Ces besoins apparaissent ici comme essentiellement urbains. Le consommateur est analysé par la plupart des articles comme un citadin-voyageur au quotidien, un micro-stratège qui organise ses routines de déplacement dans l'espace de ses pratiques ordinaires, de façon à les optimiser pour répondre à divers besoins (approvisionnement, accès à l'information, divertissement...). Il apparaît que dans les métropoles contemporaines, les conditions de vie et de mobilité sont marquées par l'évolution conjointe de ces routines et du processus d'individualisation. Les routines semblent plus complexes car moins stables et moins répétitives qu'elles ne le furent dans le régime fordiste de relation au travail et à la consommation. L'individualisation reporte sur chaque individu des arbitrages qui furent naguère davantage collectifs (gestion des horaires, choix alimentaires, etc.). L'hétérogénéisation des mobilités et des modes de vie peuvent expliquer le renforcement de la figure du consommateur nomade ou volatile, impulsif ou furtif, que nous analysons ici au travers de son " ambulantage "

    Où est Dieu dans le terrain?

    No full text
    La question de départ porte sur la manière dont géographie peut rendre compte de la religion et du fait religieux dans le terrain, sur la présence de la divinité dans ce dernier, comment elle peut la localiser et en déterminer une spatialité. Plus généralement, nous nous inscrivons pleinement dans un questionnement sur la nature des objets auxquels le géographe est confronté en situation de terrain. Les objets de la croyance et de la religion apparaissent d'autant plus difficiles à appréhender qu'ils relèvent d'une adhésion qui préexiste à leur apparition (« je vois parce que je crois »), mettant à mal les principes de neutralité scientifique ou d'athéisme méthodologique pourtant de rigueur. La question porte finalement sur la nature des comptes-rendus du géographe après l'expérience du terrain ? De quoi parle-t-il dès lors qu'il aborde le thème du fait religieux ?Notre projet de communication porte sur deux façons d'aborder les relations existant entre le terrain et la géographie : analyser les rapports que celle-ci entretient avec les sciences connexes, notamment la sociologie et l'anthropologie, sur le thème du fait religieux, d'une part, interroger les manières par lesquelles la géographie appréhende le fait religieux en situation de terrain, d'autre part. Ces deux questionnements sont intimement liés puisque l'approche spatiale de la religion et du fait religieux par la discipline géographique a considérablement évolué ces dernières années, en se nourrissant des apports des sociologues et des anthropologues. Plus largement, on constate un regain d'intérêt des sciences sociales pour ce thème de la religion. Cette évolution se comprend dans le double contexte de réactivation des pratiques religieuses et de la mondialisation des biens religieux mettant peu à peu en place un espace religieux mondial à travers lequel les ressources religieuses circulent et s'échangent. Il s'agit donc de discuter l'apport des autres sciences humaines et sociales à la géographie et de voir comment cette dernière parvient à proposer des approches originales de la religion. En second lieu, il s'agit de se demander dans quelle mesure il est légitime de parler d'un « terrain religieux » spécifique à la géographie, au sens où le fait religieux abordé par le géographe ne serait pas le même que celui du sociologue ou de l'anthropologue. La thèse que nous soutenons est que ce « terrain religieux » est bien réel dans la mesure où le fait religieux s'exprime dans et par l'espace. Cette approche spatiale de la religion est d'autant plus juste qu'elle s'affirme au moment même où des auteurs mettent en avant l'idée de pratiques religieuses parfaitement déterritorialisées, s'appuyant désormais sur les réseaux de télécommunication, à commencer par Internet.Afin d'interroger la pertinence de cette notion de « terrain religieux » nous mettrons l'accent sur l'exemple des Eglises évangéliques et pentecôtistes qui connaissent actuellement un succès grandissant à l'échelle de la planète. Nous montrerons en particulier comment ces dernières proposent au géographe un redoutable défi dans la mesure où elles recourent largement à des catégories spatiales, en tant que ressource pratique et élément de leurs propres doctrines. Par ailleurs, en insistant sur la présence effective de Dieu sur la Terre, ces dernières invitent à penser la localisation de Dieu dans des lieux et des espaces particuliers

    Correlation between transport properties of Ethylene Vinyl Acetate/glass, silver-coated glass spheres composites

    No full text
    International audienceRheological, thermal and electrical behaviour of conductive and non-conductive polymeric composites were investigated in this work. The composites were prepared using Ethylene Vinyl Acetate (EVA) matrix filled with glass and silver-coated glass particles. Composites were prepared for different concentrations and for different sphere sizes (47 μm, 36 μm and 14 μm). The percolation concentration of the filler within the matrix was found to be 15-17 vol.%. We show that the filler surface is an important factor controlling the electrical, thermal and rheological properties of particle-filled polymer systems. Besides, a comparison between the thermal, the electrical and the rheological behaviours of the composites was reported in this paper; we present a correlation between these behaviours for this kind of composites

    : Extracellular stiffness cell sensitivity

    No full text
    International audienceThis study aims at improving the understanding of mechanisms responsible for cell sensitivity to extracellular environment. We explain how substrate mechanical properties can modulate the force regulation of cell sensitive elements primarily adhesion sites. We present a theoretical and experimental comparison between two radically different approaches of the force regulation of adhesion sites that depends on their either stationary or dynamic behavior. The most classical stationary model fails to predict cell sensitivity to substrate stiffness whereas the dynamic model predicts extracellular stiffness dependence. This is due to a time dependent reaction force in response to actomyosin traction force exerted on cell sensitive elements. We purposely used two cellular models, i.e., alveolar epithelial cells and alveolar macrophages exhibiting respectively stationary and dynamic adhesion sites, and compared their sensitivity to theoretical predictions. Mechanical and structural results show that alveolar epithelial cells exhibit significant prestress supported by evident stress fibers and lacks sensitivity to substrate stiffness. On the other hand, alveolar macrophages exhibit low prestress and exhibit sensitivity to substrate stiffness. Altogether, theory and experiments consistently show that adhesion site dynamics and cytoskeleton prestress control cell sensitivity to extracellular environment with an optimal sensitivity expected in the intermediate range

    Gestion de l'incertitude dans le processus d'extraction de connaissances à partir de textes

    No full text
    The increase of textual sources over the Web offers an opportunity for knowledge extraction and knowledge base creation. Recently, several research works on this topic have appeared or intensified. They generally highlight that to extract relevant and precise information from text, it is necessary to define a collaboration between linguistic approaches, e.g., to extract certain concepts regarding named entities, temporal and spatial aspects, and methods originating from the field of semantics' processing. Moreover, successful approaches also need to qualify and quantify the uncertainty present in the text. Finally, in order to be relevant in the context of the Web, the linguistic processing need to be consider several sources in different languages. This PhD thesis tackles this problematic in its entirety since our contributions cover the extraction, representation of uncertain knowledge as well as the visualization of generated graphs and their querying. This research work has been conducted within a CIFRE funding involving the Laboratoire d'Informatique Gaspard Monge (LIGM) of the Université Paris-Est Marne la Vallée and the GEOLSemantics start-up. It was leveraging from years of accumulated experience in natural language processing (GeolSemantics) and semantics processing (LIGM).In this context, our contributions are the following:- the integration of a qualifation of different forms of uncertainty, based on ontology processing, within the knowledge extraction processing,- the quantification of uncertainties based on a set of heuristics,- a representation, using RDF graphs, of the extracted knowledge and their uncertainties,- an evaluation and an analysis of the results obtained using our approachLa multiplication de sources textuelles sur le Web offre un champ pour l'extraction de connaissances depuis des textes et à la création de bases de connaissances. Dernièrement, de nombreux travaux dans ce domaine sont apparus ou se sont intensifiés. De ce fait, il est nécessaire de faire collaborer des approches linguistiques, pour extraire certains concepts relatifs aux entités nommées, aspects temporels et spatiaux, à des méthodes issues des traitements sémantiques afin de faire ressortir la pertinence et la précision de l'information véhiculée. Cependant, les imperfections liées au langage naturel doivent être gérées de manière efficace. Pour ce faire, nous proposons une méthode pour qualifier et quantifier l'incertitude des différentes portions des textes analysés. Enfin, pour présenter un intérêt à l'échelle du Web, les traitements linguistiques doivent être multisources et interlingue. Cette thèse s'inscrit dans la globalité de cette problématique, c'est-à-dire que nos contributions couvrent aussi bien les aspects extraction et représentation de connaissances incertaines que la visualisation des graphes générés et leur interrogation. Les travaux de recherche se sont déroulés dans le cadre d'une bourse CIFRE impliquant le Laboratoire d'Informatique Gaspard Monge (LIGM) de l'Université Paris-Est Marne la Vallée et la société GEOLSemantics. Nous nous appuyons sur une expérience cumulée de plusieurs années dans le monde de la linguistique (GEOLSemantics) et de la sémantique (LIGM).Dans ce contexte, nos contributions sont les suivantes :- participation au développement du système d'extraction de connaissances de GEOLSemantics, en particulier : (1) le développement d'une ontologie expressive pour la représentation des connaissances, (2) le développement d'un module de mise en cohérence, (3) le développement d'un outil visualisation graphique.- l'intégration de la qualification de différentes formes d'incertitude, au sein du processus d'extraction de connaissances à partir d'un texte,- la quantification des différentes formes d'incertitude identifiées ;- une représentation, à l'aide de graphes RDF, des connaissances et des incertitudes associées ;- une méthode d'interrogation SPARQL intégrant les différentes formes d'incertitude ;- une évaluation et une analyse des résultats obtenus avec notre approch

    Behaviour of chemical solutes during a storm in a rainforested headwater catchment

    No full text
    International audienceThe aim of this study is to identify, in a small catchment area located within a tropical forest, the pedological compartments in which the export of nutrients and chemical erosion of solutes occur during a stormflow event. The catchment area displays two types of lateral flow: (i) overland flow at the surface of the soil in the litter and root mat and (ii) groundwater flow in a macroporous subsurface horizon. We interpret the variations of stream-water chemistry during a storm-flow event using the separation of storm-flow hydrograph data between overland and groundwater flow, and (Cl as a chemical parameter characterizing the residence time of water in the soil. It appears that K+ especially was released into the throughfall, whereas Ca++, Mg++ and Na+ were clearly released from the litter. K+ disappeared rapidly from soil solution, whereas Ca++ and Mg++ were more progressively absorbed by the vegetation. The Ca++ and Mg++ contents in groundwater increased with increasing residence time owing to the transpiration of trees. The export of H4SiO4 in the overland flow was moderate, i.e. 24% of total H4SiO4 export in the stream flow, as overland flow represented 39% of total runoff. The subsurface horizon—where active groundwater flow occurs—was successively affected by chemical erosion during the storm-flow peak, and then by neoformation of kaolinite favoured by increasing water residence time

    Architectes et sociologues, des hommes de bonne volonté

    No full text
    "Modes d'habiter

    Habiter le logement, habiter la ville

    No full text

    Europan 3. Rue du Mont d'Arène, Reims. Evaluation socio-architecturale

    No full text
    Rapport de recherche.GIP L'Europe des projets architecturaux et urbains.Accessible également sur le site www.europan-france.or
    HAL - UPEC / UPEMis based in FR
    Do you manage HAL - UPEC / UPEM? Access insider analytics, issue reports and manage access to outputs from your repository in the CORE Dashboard!