46 research outputs found

    Edito : Parcours géographique en Baltique

    Get PDF
    Essai scientifique sous la forme d'un parcours subjectif en mer Baltique pour la revue ClassicagendaL’entrĂ©e dans la mer Baltique est sinueuse : traverser la Manche, remonter les cĂŽtes de la Northern Range europĂ©enne, apercevoir au loin les portiques de Rotterdam, puis venir s’échouer le long d’une tour imprenable, sentinelle danoise dressĂ©e devant la porte. OĂč est donc le seuil ? Skagerrak, Kattegat, la tresse se divise en plus minces faisceaux entre Petit Belt (LillebĂŠlt), Grand Belt (StorebĂŠlt) et Øresund. Tous les navires ne pourront pas passer de l’autre cĂŽtĂ©. DĂ©jĂ , les filets verticaux de l’autoroute maritime croisent des cordes horizontales plus aĂ©riennes : ponts, tunnels, Ă©oliennes offshore. Alors, nous pĂ©nĂ©trons dans la Baltique qui s’arrondit Ă  l’Ouest, flanche le long du Golfe de Riga avant de s’étirer, tout au Nord, dans les langues glacĂ©es des Golfes de Botnie et de Finlande. Sommes-nous donc entrĂ©s dans une mer ou dans un lac ? L’un et l’autre, duel des glaciers avec les socles continentaux, pour une mer Ă  Yoldia, un lac Ancylus, et quelques montĂ©es et descentes des eaux plus tard, une mer qu’on appellera Baltique. Chercher sans fin les rivages perdus de Baltia au dĂ©tour d’une page de Pline . Les veines de la Baltique viennent dĂ©verser une eau souillĂ©e qui s'agglutinera de dĂ©chets verts en flaques noires. LĂ -bas soufflent les cheminĂ©es de la Haute-SilĂ©sie. Des artĂšres qui Ă©touffent mais qui autrefois nourrissaient quand, Ă  l’apogĂ©e de la Hanse mĂ©diĂ©vale, bois, ambre, et lin Ă©taient acheminĂ©s le long de la Daugava ou de la Vistule. Nervures rĂ©ticulaires d’une MĂ©diterranĂ©e du Nord . PĂŽles, l’hĂŽtel de ville de LĂŒbeck, les chantiers navals de GdaƄsk, le Cavalier de bronze de Saint-PĂ©tersbourg. Flux, les traversĂ©es Kiel-Klaipėda et les escales hors du temps dans les Ăźles Åland. RĂ©seaux, toujours, qui s’infiltrent dans les ports et soulĂšvent les villes. Bordures de notre carte mais synapses vers la suivante

    The Baltic German municipalities' inter-territorial strategies: a transition through city networks?

    Full text link
    Since the 1990s, the Baltic region has been undergoing a complete reorganization, which is characterized by a type of regionalization often known as “The New Hansa”. The coastline cities of Schleswig-Holstein and Mecklenburg-Western Pomerania, which lie far from the most dynamic German and European areas and often suffer from an economic and demographic decline, see in this the chance for a new start. The question is whether using the supranational scale and in particular cooperating with the Øresund regions can enable public and private stakeholders to offer a real prospect of development to the shrinking cities of Northern Germany.Seit den 1990er Jahren befindet sich der Ostseeraum vollstĂ€ndig im Wandel, der durch eine Art Regionalisierung gekennzeichnet ist, die oft als „Die Neue Hanse“ bezeichnet wird. Die KĂŒstenstĂ€dte von Schleswig-Holstein und Mecklenburg-Vorpommern, die weit entfernt von den dynamischsten deutschen und europĂ€ischen Regionen liegen und oft unter wirtschaftlichem und demographischem RĂŒckgang leiden, sehen darin die Chance fĂŒr einen Neuanfang. Die Frage ist, ob die Nutzung der staatenĂŒbergreifenden Dimension und insbesondere die Zusammenarbeit mit den Öresund-Regionen es öffentlichen und privaten Akteuren ermöglichen kann, den schrumpfenden StĂ€dten Norddeutschlands eine echte Entwicklungsperspektive zu bieten

    Parcours géographique en Baltique

    Get PDF
    GĂ©ographie subjective de la mer Baltique.L'entrĂ©e dans la mer Baltique est sinueuse : traverser la Manche, remonter les cĂŽtes de la Northern Range europĂ©enne, apercevoir au loin les portiques de Rotterdam, puis venir s'Ă©chouer le long d'une tour imprenable, sentinelle danoise dressĂ©e devant la porte. OĂč est donc le seuil ? Skagerrak, Kattegat, la tresse se divise en plus minces faisceaux entre Petit Belt (Lillebaelt), Grand Belt (Storebaelt) et Øresund. Tous les navires ne pourront pas passer de l'autre cĂŽtĂ©. DĂ©jĂ , les filets verticaux de l'autoroute maritime croisent des cordes horizontales plus aĂ©riennes : ponts, tunnels, Ă©oliennes offshore. Alors, nous pĂ©nĂ©trons dans la Baltique qui s'arrondit Ă  l'ouest, flanche le long du Golfe de Riga avant de s'Ă©tirer, tout au nord, dans les langues glacĂ©es des Golfes de Botnie et de Finlande

    Le rÎle des réseaux de villes dans le rayonnement des municipalités baltiques : une force des liens faibles ?

    Get PDF
    International audienceIntegration into the global arena is primarily determined by economic and financial factors, which suggest an image of the world as an archipelago sustained by major global capitals. If the Baltic municipalities remain in a grey area in such an interpretation, they are nonetheless embedded in both global and European long distance networks that local participants use to their advantage in the development of inter-territorial strategies. The acquisition of greater geographical importance happens indirectly, often through a detour or roundabout process. It is based on low level interactions, corporate networks, intermittent projects or interpersonal connections which, as they accumulate, end up causing structural reorganization on a transnational or even European scale.L’insertion dans la mondialisation est souvent Ă©valuĂ©e Ă  partir d’indicateurs majeurs principalement Ă©conomiques et financiers qui invitent Ă  reprĂ©senter le monde comme un archipel construit par les principales mĂ©tropoles. Si les municipalitĂ©s baltiques demeurent une zone grise dans une telle conception, elles s’inscrivent pourtant dans des rĂ©seaux europĂ©ens et globaux Ă  longue distance que les acteurs locaux mettent Ă  profit dans l’élaboration de stratĂ©gies interterritoriales. L’accĂšs aux niveaux gĂ©ographiques supĂ©rieurs n’est pas direct mais adopte souvent la forme du dĂ©tour ou du parcours. Il repose sur des interactions « Ă  bas bruit », rĂ©seaux institutionnels, projets ponctuels ou liens interpersonnels qui, lorsqu’elles s’additionnent, finissent par gĂ©nĂ©rer des recompositions structurantes Ă  l’échelle transnationale et mĂȘme europĂ©enne

    Les stratégies interterritoriales des municipalités de l'Allemagne baltique : une transition par les réseaux de villes ?

    Get PDF
    National audienceSince the 1990s, the Baltic region has been undergoing a complete reorganisation, which is characterized by a type of regionalization often known as "The New Hansa". The coastline cities of Schleswig-Holstein and Mecklenburg-Western Pomerania, which lie far from the most dynamic German and European areas and often suffer from an economic and demographic decline, see in this the chance for a new start. The question is whether using the supranational scale and in particular cooperating with the Øresund regions can enable public and private stakeholders to offer a real prospect of development to the shrinking towns of Northern Germany.Depuis les annĂ©es 1990, la rĂ©gion baltique connaĂźt une intense recomposition prenant les traits d’une rĂ©gionalisation souvent qualifiĂ©e de « Nouvelle Hanse ». Les villes littorales du Schleswig-Holstein et du Mecklembourg-PomĂ©ranie-Occidentale, situĂ©es en marge des rĂ©gions allemandes et europĂ©ennes les plus dynamiques et souvent touchĂ©es par un dĂ©clin Ă©conomique et dĂ©mographique, y voient l’occasion d’un nouveau dĂ©part. L’utilisation de l’échelle supranationale et notamment de collaborations avec les rĂ©gions de l’Øresund permet-elle aux acteurs publics et privĂ©s de proposer une rĂ©elle perspective de dĂ©veloppement pour les villes rĂ©trĂ©cissantes d’Allemagne du Nord

    De la mer en partage au partage de la mer

    Get PDF
    Travail sur la directive Ă©tablissant un cadre pour la planification de l'espace maritime.DĂ©couper la mer en zones spĂ©cialisĂ©es, comme on amĂ©nage les terres ? PortĂ©e par une directive europĂ©enne qui entrera en application en septembre, cette idĂ©e part d’un constat : certains espaces juxtaposent des activitĂ©s parfois incompatibles (transport, pĂȘche, gazoducs, aires protĂ©gĂ©es, exploitation Ă©olienne ou pĂ©troliĂšre). Illustration en mer Baltique d’une planification dictĂ©e par des considĂ©rations Ă©conomiques

    Les stratĂ©gies interterritoriales des municipalitĂ©s de l’Allemagne baltique : une transition par les rĂ©seaux de villes ?

    Get PDF
    Depuis les annĂ©es 1990, la rĂ©gion baltique connaĂźt une intense recomposition prenant les traits d’une rĂ©gionalisation souvent qualifiĂ©e de « Nouvelle Hanse ». Les villes littorales du Schleswig-Holstein et du Mecklembourg-PomĂ©ranie-Occidentale, situĂ©es en marge des rĂ©gions allemandes et europĂ©ennes les plus dynamiques et souvent touchĂ©es par un dĂ©clin Ă©conomique et dĂ©mographique, y voient l’occasion d’un nouveau dĂ©part. L’utilisation de l’échelle supranationale et notamment de collaborations avec les rĂ©gions de l’Øresund permet-elle aux acteurs publics et privĂ©s de proposer une rĂ©elle perspective de dĂ©veloppement pour les villes rĂ©trĂ©cissantes d’Allemagne du Nord ?Since the 1990s, the Baltic region has been undergoing a complete reorganisation, which is characterized by a type of regionalization often known as “The New Hansa”. The coastline cities of Schleswig-Holstein and Mecklenburg-Western Pomerania, which lie far from the most dynamic German and European areas and often suffer from an economic and demographic decline, see in this the chance for a new start. The question is whether using the supranational scale and in particular cooperating with the Øresund regions can enable public and private stakeholders to offer a real prospect of development to the shrinking towns of Northern Germany

    Éditorial

    Get PDF
    Il n’est pas exagĂ©rĂ© de dire que les Lettres nordiques sont aujourd’hui les mieux connues et diffusĂ©es auprĂšs du grand public grĂące Ă  deux genres principaux : le polar et la littĂ©rature de jeunesse. Si le premier a rayonnĂ© sur la scĂšne internationale au point de perdre son ancrage gĂ©ographique d’origine (les adaptations allemandes, britanniques, nĂ©erlandaises ou mĂȘme françaises envahissent les Ă©tagĂšres des librairies), appelant par son succĂšs de trĂšs nombreuses Ă©tudes, le second semble avoir ..

    Zur Problematik wirtschaftspolitischer Zielsetzungen

    Get PDF
    Dossier coordonnĂ© par Nicolas Escach et Annelie Jarl Ireman.International audienceS’intĂ©resser aux pĂ©riphĂ©ries semblait une entrĂ©e fĂ©conde pour parler d’innovation nordique, tant l’ingĂ©niositĂ© naĂźt en Europe du Nord des rugositĂ©s de la nĂ©cessitĂ©. Villes des marges septentrionales ou pĂ©riphĂ©ries des plus grandes villes contribuent largement aux dynamiques de transition en suivant les voies graduelles du pragmatisme et de la rĂ©silience. La crĂ©ativitĂ© et l’intelligence territoriale hors des villes-centres et parfois hors des mĂ©tropoles, tel est le fil rouge que nous nous proposons d’explorer par l’étude des nouveaux modĂšles nordiques.Dossier : - La dimension spatiale de l'innovation dans les rĂ©gions pĂ©riphĂ©riques nordiques - Alexandre Dubois.- Quelques expĂ©riences urbaines d'Ă©cologie industrielle en Europe du Nord : vers quelles innovations ? - Christophe Beaurain et Chedrak De Rocher Chembessi. - La ville suĂ©doise : le triomphe de l'oikos ? - AndrĂ© Filler.- La naturbanitĂ©, une utopie rĂ©alisĂ©e par le Parc national urbain de Stockholm ? - Camille Girault . - Kirkenes, Nikel et leurs environs explorĂ©s par le projet "Dark Ecology" : une excursion en dehors de la zone de confort - JĂžrn Riseth. - Les communautĂ©s locales danoises : quels innovations sociales Ă  la pĂ©riphĂ©rie des villes ? - Nicolas Escach.Varia- Entretien : "Sweden - a model of leftwing nationalism?" - Lars TrĂ€gĂ„rdh.- Quand SkarphĂ©Ă°inn parle : l'ironie existentielle dans la littĂ©rature mĂ©diĂ©vale islandaise - Armann Jakobsson. - Le sens vĂ©ritable de la formule sur l'inscription de Rök - Alain Marez

    City-networks and spatial rescaling in the Baltic Sea area

    No full text
    L'espace baltique est souvent citĂ© comme l’archĂ©type d’un espace transnational construit par des rĂ©seaux. Depuis la chute du Rideau de fer, les acteurs locaux et europĂ©ens ont rĂ©guliĂšrement convoquĂ© le passĂ© fantasmĂ© de la Hanse mĂ©diĂ©vale, une association de marchands crĂ©Ă©e au XIIe siĂšcle, afin d’établir une prĂ©tendue unitĂ© de la rĂ©gion. Davantage que la volontĂ© de rapprocher des territoires avant tout concurrents, l'existence d'une multitude de forums baltiques traduit surtout la difficile adaptation des acteurs locaux Ă  de nouvelles dynamiques relevant de la mondialisation Ă©conomique et de l'europĂ©anisation politique. Depuis les annĂ©es 1980, marquĂ©es par une recomposition du rĂŽle des États, les autoritĂ©s municipales ont la possibilitĂ© de mener une politique internationale plus autonome et de porter leurs actions Ă  des niveaux inĂ©dits. Encore faut-il que les municipalitĂ©s concernĂ©es disposent d'une masse critique suffisante et d'une localisation avantageuse. Les rĂ©seaux de villes forment un espace intermĂ©diaire permettant aux territoires pĂ©riphĂ©riques de l'espace baltique de dĂ©velopper des stratĂ©gies dans et avec les niveaux gĂ©ographiques. Il n'existe pas un seul modĂšle de recomposition interterritoriale mais une multitude de stratĂ©gies et de parcours, dont l'espace baltique, traversĂ© de nombreuses discontinuitĂ©s, peut tĂ©moigner. Au-delĂ  d'une gĂ©opolitique classique centrĂ©e sur les relations interĂ©tatiques, l'Ă©tude des municipalitĂ©s riveraines invite Ă  considĂ©rer la diversitĂ© des modĂšles d'inscription dans des dynamiques mondiales et europĂ©ennes qui ne constituent pas des processus linĂ©aires et monolithiques.The Baltic Sea area is often quoted as the archetype of a transnational space achieved through networks. Since the fall of the Iron Curtain, local and European stakeholders have frequently relied on the fantasized history of the Hanseatic League, a mediaeval association of merchants created in the 12th century, in order to foster the idea of a unified region. Rather than a desire to bring together territories that are essentially rivals, the existence of numerous Baltic forums suggests the difficulty local stakeholders have in adapting to the new dynamics of economic globalization and political Europeanization. Since the 1980s, a period that was characterized by a change in the role of States, city authorities have been able to launch more autonomous international policies and extend the scope of their actions to unprecedented levels, the condition being that the cities in question have a sufficient critical mass and enjoy an attractive location. City networks make up an intermediary space allowing the territories bordering the Baltic Sea to develop strategies within and together with various geographical levels. With its many disparities, the Baltic Sea area exemplifies not one single model of rescaling, but a vast number of inter-territorial strategies and approaches. Beyond classical geopolitics based on inter-state relations, the study of the cities bordering the Baltic Sea leads to the idea that there is a great variety of ways in which they participate in both global and European dynamics that are not linear or monolithic processes
    corecore