thesis

Contribution à l'étude de la diversité Génétique du manioc cultivé (Manihot esculenta) en Afrique Centrale (Zone CEMAC)

Abstract

Le manioc, Manihot esculenta Crantz est un aliment de base dans les régions tropicales. Il est diploïde, fertile, mais sa culture se fait largement par multiplication végétative. Il a été introduit en Afrique depuis le XVIème siècle par les portugais. Bien que I' Afrique Centrale soit le premier centre d'introduction, la diversité génétique du manioc dans cette région est mal connue. Suite à une collecte de manioc cultive menée dans cinq pays de la CEMAC dans le cadre du projet PRASAC pour une production durable du manioc, nous avons génotype 365 accessions en utilisant 28 marqueurs microsatellites. L'étude a révélé 109 allèles avec un nombre moyen d'allèles par locus de 4.74, pour un taux de 28% d'allèles rares. Les 338 accessions étudiées représentent 253 génotypes multilocus. L'analyse de la diversité génétique ne révèle aucune structuration géographique ni agro-écologique. Cela indique probablement une diversification locale du manioc dans la région liée aux forts échanges entre les pays, mais aussi que la sexualité a participé. Ces résultats serviront à guider les programmes de conservation régionale, et d'amélioration du manioc dans la région. (Résumé d'auteur

Similar works

Full text

thumbnail-image
oai:agritrop.cirad.fr:576017Last time updated on 2/14/2019

This paper was published in Agritrop.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.

We use cookies to improve our website.

Learn more