Location of Repository

Logique dominante, leadership et transformation des entreprises étatiques dans les pays en transition de l'économie planifiée vers l'économie de marché : l'étude de cas de deux entreprises étatiques vietnamiennes

By Xuan Dam Dong

Abstract

En 1986, la mise en application de la politique « Doi Moi » a marqué la transition d'une économie planifiée en une économie de marché au Vietnam. L'urgente nécessité de transformer les entreprises étatiques du pays se faisait alors sentir. Comme beaucoup d'autres pays ex-communistes, le Vietnam a mis l'accent sur la privatisation de ces entreprises dans le but de développer le secteur privé et de promouvoir la croissance ainsi que le développement économique du pays. Toutefois, en se limitant à la variable « propriété », la réforme des entreprises étatiques n'a pas encore atteint les objectifs prévus et demeure un défi important à relever compte tenu des fortes résistances provenant à la fois de la part des employés et des dirigeants qui se montrent très ancrés dans l'idéologie, les valeurs et les pratiques managériales socialistes (Thang, Lam et Chi, 2005). Plusieurs entreprises étatiques qui ont été privatisées n'ont pas remis en question les routines, les anciens modes de gestion ainsi que des logiques d'action développées dans l'économie planifiée. La poursuite de ces anciennes pratiques montre que la réforme de ces entreprises n'est pas efficacement implantée. Afin que la réforme des entreprises étatiques soit efficace, une compréhension approfondie du processus de transformation de ces entreprises s'avère nécessaire plus que jamais. Dans cette perspective, la présente recherche suppose que la privatisation n'est pas en soi une réponse complète à la question de réalisation de la réforme des entreprises au Vietnam. Ainsi, en plus de considérer le facteur « propriété », il faudra tenir compte d'autres aspects internes tels que le « leadership » ou la « logique d'action dominante ». En se basant sur l'étude de cas de deux entreprises étatiques vietnamiennes, la présente recherche cherche à comprendre comment différents facteurs internes, plus spécifiquement le leadership et la logique dominante, influencent la qualité du changement des entreprises étatiques. Pour ce faire, cette recherche propose des contributions aussi bien sur le plan théorique que pratique. Au plan théorique, la recherche vérifie certaines théories du leadership, de la culture organisationnelle ainsi que les théories du changement organisationnel dans un contexte vietnamien, un sujet assez peu exploré jusqu'à maintenant. Un modèle multifactoriel de gestion des changements ainsi qu'un modèle du leadership stratégique « V-inversé » ont été alors suggérés aux entreprises étatiques vietnamiennes. Sur le plan pratique, la recherche présente des implications pragmatiques aux dirigeants ainsi qu'au gouvernement afin d'améliorer la réforme économique actuelle. \ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Privatisation, transformation, entreprise étatique, leadership, logique dominante, économie planifiée, économie de marché, Vietna

Topics: Culture d'entreprise, Entreprise publique, Économie de marché, Économie en transition, Économie planifiée, Leadership, Privatisation, Viêt-nam, Logique dominante
Year: 2011
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:4510

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.