Location of Repository

Comprendre les interactions entre ingénieurs humains et non-humainsdans les agroécosystèmes traditionnels

By Yildiz Aumeeruddy-Thomas and Christine Raimond

Abstract

International audienceLa grande diversité des agroécosystèmes à travers le monde est le produit non seulement d’uneadaptation des sociétés humaines aux conditions du milieu mais aussi du processus inverse : lestransformations des conditions du milieu pour les besoins des sociétés, y compris leur sécuritéalimentaire. Ces agroécosystèmes ont été façonnés par une ingénierie écologique, qui a souventpermis une coévolution durable entre les sociétés - leurs organisations sociales et culturelles et leurssavoir-faire techniques - d’une part, et, le milieu biotique de l’autre. L’étude de ces agroécosystèmespeut inspirer des innovations et des formes de production agroécologiques, c’est-à-dire des systèmesdépendant moins de l’usage d’intrants et d’une forte consommation d’énergie que d’une savantegestion des dynamiques écologiques, socio-culturelles et techniques. L’importance de cesagroécosystèmes en tant que pourvoyeur d’emplois et pour faire vivre de vastes territoires est aussi àprendre en considération. Ce poster présente quelques exemples qui illustrent l’importance del’ingénierie des hommes appliquée aux agroécosystèmes complexes. Nous plaidons pour despolitiques de la recherche en ingénierie écologique eten agroécologie qui facilitent : 1. Des recherchessur des pratiques agroécologiques déjà connues dans des systèmes d’agriculture de subsistance ou àvisée commerciale contemporains ou anciens. 2. L’étude des interactions entre ces pratiques et leursimpacts écologiques, en vue de leur adaptation et de leur améliorationdans des contextes dechangements globaux (des changements sociétaux ou changements climatiques). 3. Des synergiesentre savoirs empiriques (locaux ou paysans) et savoirs scientifiques par le biais d’expérimentationset de programmes de recherche ambitieux et interdisciplinaires prenant en compte tout autant, lesdimensions sociales et culturelles, que les dimensions écologiques pour développer des recherchesinnovantes en agroécologie. Les exemples présentés sont issus de travaux interdisciplinaires sur lesdynamiques bioculturelles des agroécosystèmes en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud et enOcéanie. Les paramètres qui participent aux interactions entre ingénieurs humains et non humainssont discutés pour chaque cas d’étude

Topics: Agroécosystèmes, [ SHS.GEO ] Humanities and Social Sciences/Geography
Publisher: HAL CCSD
Year: 2013
OAI identifier: oai:HAL:hal-01454895v1
Provided by: Hal-Diderot
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.