Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

The Role of National Qualifications Systems in Promoting Lifelong Learning

By Friederike Behringer and Mike Coles

Abstract

The aim of the OECD activity The Role of National Qualifications Systems in Promoting Lifelong Learning is to investigate how qualifications systems influence the volume, distribution and quality of lifelong learning. This paper takes forward thinking about the ways in which qualifications systems can influence participation in lifelong learning (LLL) and the quality of learning experiences. A set of 11 components and some 60 subcomponents of qualifications systems is proposed and delineated and LLL is described by a set of 18 indicators. If there are relationships between qualifications systems and lifelong learning that are not just spurious correlations, then there will be mechanisms by which this happens. These mechanisms are the kernel of this activity and a set of 11 are proposed together with a description of their possible effects on individuals, providers and employers. Mechanisms might also be termed ‘drivers’ of LLL and each one may act on different stakeholders in different ways and operate differently in changing social, economic and cultural conditions. Thus the complexity of the field of enquiry is recognised. The paper attempts to refine the conceptualisation of mechanisms that work through the aspirations of individuals, the planning process of providers and the needs of employers. The paper also outlines some tentative ideas for empirical analysis of the interactions that are at the heart of the activity. Le rôle des systèmes nationaux de certification pour promouvoir l'apprentissage tout au long de la vie Le but de l’activité de l’OCDE sur Le rôle des systèmes nationaux de certification pour promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie est d’étudier l’influence qu’ont les systèmes de certification sur le volume, la répartition et la qualité de l’apprentissage à vie. Avec cette activité, l’OCDE espère aider les pays à promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie pour tous en mettant en avant les instruments utilisés au sein des systèmes de certification. Cet article va au-delà en termes de manières par lesquelles la certification peut influencer la participation à l’apprentissage tout au long de la vie et la qualité des expériences d’apprentissage. Un ensemble de 11 composantes et d’environ 60 sous composantes des systèmes de certification est proposé et défini. Un ensemble de 18 indicateurs est aussi proposé pour caractériser l’apprentissage tout au long de la vie. Si il y a une relation entre les systèmes de certification et l’apprentissage à vie qui ne soit pas une corrélation artificielle, alors il doit exister des mécanismes par lesquels cette relation survient. Ils sont au centre de cette activité et un ensemble de 11 mécanismes est proposé ainsi qu’une description de leurs effets potentiels sur les individus, les fournisseurs et les employeurs. Ces mécanismes peuvent aussi être des « moteurs » de l’apprentissage tout au long de la vie et chacun d’entre eux peut agir sur différentes parties prenantes de différentes manières et opérer différemment selon le contexte social, économique ou culturel. La complexité de ce domaine de recherche est donc reconnue. Cet article tente ainsi d’affiner la conceptualisation des mécanismes à l’oeuvre au travers des aspirations des individus, le comportement des fournisseurs et les besoins des employeurs. Il met aussi en avant quelques idées pour analyser les interactions qui sont au coeur de l’activité.

DOI identifier: 10.1787/224841854572
OAI identifier:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://dx.doi.org/10.1787/2248... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.