Article thumbnail
Location of Repository

Les conceptions politiques des physiocrates

By Marie-Claire Laval-Reviglio

Abstract

Property, as the foundation of the physiocratic System, itself a general theory of social organization, provides coherence to the political views of economie philosophers concerning the problems of the origins of the State ; of its role and functions determined by the demands of property ; of the form of organization advocated for the State, « legal and personal despotism » or « economie monarchy », the best possible government thanks to the essential guarantees which it provides for property ; of the establishment of a stratified and hierarchical political society based on private appropriation. The Physiocrats' political views, marked by this emphasis on property, form an exclusive class doctrine, that of a small minority, exclusive and deeply anti-egalitarian, thé reflection of the political and social fate of the propertied class. The doctrine was also totalitarian, in that it indicted human labor and mon himself, and traditionalist, for it theorized a historically dated social organization. It was a desperate attempt of the land-owners to stop history, technical progress and industrial development, and as such doomed to disappear with thé circumstances which had produced it.La propriété, fondement du système physiocratique, véritable théorie générale de l'organisation sociale, est aussi l'élément qui donne leur cohérence aux conceptions politiques des philosophes économistes : qu'il s'agisse du problème de l'origine de l'Etat ; de son rôle, de ses fonctions fixées par les exigences de la propriété ; de la forme d'organisation préconisée pour l'Etat, « le despotisme légal et personnel » ou « monarchie économique », meilleur gouvernement possible par les garanties essentielles qu'il représente pour la propriété ; qu'il s'agisse de l'établissement d'une société politique stratifiée et hiérarchisée fondée sur l'appropriation privée. Marquées par ce propriétarisme, les conceptions politiques des physiocrates forment une doctrine de classe, étroitement minoritaire, exclusive, profondément inégalitaire, traduction d'un destin politico-social de la classe propriétaire. Doctrine totalitaire, en outre, par la mise en procès du travail humain et de l'homme même, doctrine traditionaliste, enfin, hypostasiant une organisation sociale historiquement datée, tentative désespérée des propriétaires fonciers pour arrêter l'histoire, le progrès technique et le développement industriel, et vouée comme telle à disparaître avec la conjoncture qui l'avait enfantée.Laval-Reviglio Marie-Claire. Les conceptions politiques des physiocrates. In: Revue française de science politique, 37ᵉ année, n°2, 1987. pp. 181-213

Publisher: 'PERSEE Program'
Year: 1987
DOI identifier: 10.3406/rfsp.1987.411601
OAI identifier: oai:persee:article/rfsp_0035-2950_1987_num_37_2_411601
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://www.persee.fr/doc/rfsp... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.