Location of Repository

Exploring alternatives for milk quality improvement and more efficient dairy production in a smallholder farming context - Case study: Mantaro Valley (Peru)

By Eduardo Fuentes Navarro

Abstract

Les demandes des consommateurs sont en train de révolutionner la manière dont les produits sont produits, distribués et commercialisés. En ce qui concerne le secteur laitier dans les pays en développement, les composantes de la qualité du lait reçoivent plus d'attention à la fois de la société et du gouvernement. Toutefois, la gestion de cette qualité doit-être mieux prise en compte dans les systèmes de production laitière, pour garantir l'accès des acteurs, principalement les petits exploitants, aux marchés laitiers. La présente étude se concentre sur l'analyse de l'interaction de la partie amont de la filière laitière (agriculteurs et laiteries) dans la vallée du Mantaro (Andes centrales du Pérou), afin de comprendre les contraintes possibles auxquelles ces deux acteurs sont confrontés pour la mise en oeuvre des contrôles et des pratiques de qualité du lait , et d'évaluer "ex-ante" comment les différentes stratégies pour améliorer la qualité du lait pourraient affecter les revenus des agriculteurs et des transformateurs. L'analyse est basée sur trois études complémentaires menées sur le terrain entre 2012 et 2013. Notre travail a montré que la présence d'une double filière, combinant les marchés formels et informels, a un impact direct sur la production laitière aux niveaux technique et organisationnel, affectant les possibilités pour les petites laiteries formelles de mettre en place des contrats écrits impliquant des engagements sur la qualité du lait. L'analyse de la gestion de la qualité du lait, des fermes aux transformateurs laitiers, a montré sa mauvaise qualité hygiénique dans la zone d'étude, même quand les valeurs moyennes de la composition du lait sont élevées. Certaines pratiques d'élevage évaluées au niveau de l'exploitation ont démontré leur efficacité économique et leur impact sur la qualité hygiénique. Toutefois, l'application régulière de ces pratiques était limitée, puisque les petits agriculteurs ne reçoivent pas de prime pour un lait de meilleure qualité. Sur la base de ces deux résultats, nous avons co-construit avec des petits transformateurs laitiers formels un outil de simulation pour montrer des scénarios prospectifs, où ils pouvaient choisir leur meilleur produit, mais également concevoir des systèmes de paiement du lait pour récompenser les agriculteurs pour la qualité de leur lait. Ce type d'approche a permis aux transformateurs laitiers de comprendre l'importance d'inclure cette gestion de qualité dans leur processus de collecte et de fabrication, en particulier dans un contexte de forte concurrence pour l'approvisionnement en lait. Nous concluons que l'amélioration de la qualité de petits agriculteurs exige un travail plus coordonné entre les différentes parties prenantes. Une telle mise en place de stratégies dépendra de la volonté des petits transformateurs laitiers de récompenser les agriculteurs qui produisent un lait de haute qualité, mais aussi du soutien de l'Etat aux parties prenantes du secteur formel. (Résumé d'auteur

Topics: E21 - Agro-industrie, L01 - Elevage - Considérations générales, Q03 - Contamination et toxicologie alimentaires, Q04 - Composition des produits alimentaires
Publisher: Montpellier SupAgro
Year: 2014
OAI identifier: oai:agritrop.cirad.fr:575169
Provided by: Agritrop

Suggested articles

Preview


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.