Article thumbnail

Evaluation du stock de coquilles Saint-Jacques Pecten maximus du gisement de la baie de Seine. Résultats de la campagne de prospection COMOR 2018 (1er au 19 juillet 2018).

By Eric Foucher

Abstract

The assessment of the King scallop stock of the Bay of Seine (Pecten maximus) was carried out in July 2018, in the Bay of Seine sensu stricto, located in French territorial waters (from the Normandy coast to the south to the limit of 12 nautical miles to the North), as well as the bordering zone lying north of this 12-mile limit and up to a latitude of 49°48N to the North, called "Extérieur Baie de Seine". For this, a scientific survey, based on a stratified random sampling plan, was conducted aboard the F/R Thalia, a coastal research vessel of the French Oceanographic Fleet. Nearly 170 sampling points were completed in the whole area. Analysis of these data leads to an overall increase in exploitable biomass over the entire area. In the area “Exterieur baie de Seine”, biomass is sharply lower than in 2017. In the Bay of Seine, on the other hand, the biomass reaches a level never observed over the entire historical series, exceeding the previous record set in 2017. This exploitable biomass is estimated at 63581 tonnes.L’évaluation du stock de coquilles Saint-Jacques de la baie de Seine (Pecten maximus) a été effectuée en juillet 2018, dans le gisement de la baie de Seine sensu stricto situé dans les eaux territoriales françaises (de la côte normande au Sud à la limite des 12 miles nautiques au Nord), ainsi que la zone limitrophe située au nord de cette limite des 12 miles et jusqu’à une latitude de 49°48N au Nord, appelée « Extérieur baie de Seine ». Pour cela, une prospection directe, basée sur un plan d’échantillonnage aléatoire stratifié a été menée à bord du N/O Thalia, navire de recherche côtier de la Flotte Océanographique Française. Près de 170 points d’échantillonnage ont été réalisés au total sur l’ensemble de la zone. L’analyse de ces données permet de conclure à une augmentation globale de la biomasse exploitable sur l’ensemble de la zone. A l’Extérieur de la baie de Seine, la biomasse est en forte diminution par rapport à 2017. En baie de Seine par contre, la biomasse atteint un niveau jamais observé sur l’ensemble de la série historique, dépassant le record précédent établi en 2017. Cette biomasse exploitable est estimée à 63581 tonnes

Topics: Coquille Saint-Jacques, Pecten maximus, Manche Est, baie de Seine, Evaluation de stock, King scallop, Pecten maximus, Eastern Channel, Bay of Seine, stock assessment
Year: 2019
DOI identifier: 10.13155/59162
OAI identifier: oai:archimer.ifremer.fr:59162
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://archimer.ifremer.fr/do... (external link)
  • https://archimer.ifremer.fr/do... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.