Article thumbnail
Location of Repository

La chasse à courre, un spectacle de gestion

By Rachel Beaujolin-Bellet, Thierry Boudes and Nathalie Raulet-Croset

Abstract

International audienceLa chasse à courre peut être vue comme une organisation fortement structurée par des rituels, dans laquelle les cavaliers/chasseurs déploient nombre de signes de l’exercice d’une domination sur leur environnement. Elle peut aussi être regardée comme une organisation qui se déroule dans un espace ouvert (souvent au sein de forêts domaniales, de domaines de l’État), alors même que celui-ci est ouvert au public, dans laquelle de multiples acteurs (riverains, promeneurs, suiveurs…) peuvent s’insérer et avec laquelle ils peuvent donc interagir, et tout à la fois la faciliter ou la gêner. La chasse à courre ne peut ignorer ces derniers, et ce d’autant plus qu’elle est une activité faisant l’objet de fortes controverses : son image (et donc sa pérennité), mais aussi, nous le verrons, son déroulement même, en dépendent

Topics: [SHS.GESTION]Humanities and Social Sciences/Business administration
Publisher: 'CAIRN'
Year: 2014
DOI identifier: 10.3917/geco.116.0043
OAI identifier: oai:HAL:halshs-01897704v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.