Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Il Fuoco or the fatal portrait : the XIXth century in the Italian silent cinema

By I.L. Blom

Abstract

Dans les années dix de notre siècle, un genre nouveau de film s'installe en Italie aux côtés des grandes productions historiques : le cinéma des divas dont l'histoire-type tourne autour des drames d'un "ménage à trois". Il Fuoco (Giovanni Pastrone, 1915) serait, selon l'auteur, un film moderne qui, dans le même temps, garde des liens serrés avec le passé. L'influence de la littérature "décadente" d'un D'Annunzio et celle de la peinture\ud académique (motif de la femme à moitié nue de Cabanel et de Manet) sont nettes dans\ud le portrait filmique et pictural de la femme fatale. Ainsi, ce genre de film marque la fuite hors de la réalité contemporaine de la crise économique et de la guerre

Topics: femme fatale, escapism, Pina Menichelli, Giovanni Pastrone, Gabriele D'Annunzio, Alexandre Cabanel
Publisher: Paris : Analph
Year: 1992
OAI identifier: oai:dare.ubvu.vu.nl:1871/10617
Provided by: DSpace at VU
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/1871/106... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.