Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Le tissage, la mémoire et la nymphe : une récente lecture de l'Odyssée.

By Paola Ceccarelli

Abstract

Le tissage de Pénélope, d'une importance fondamentale dans la structure de l'"Odyssée", est au centre du livre de I. Papadopoulou-Belmehdi, "Le chant de Pénélope. Poétique du tissage féminin dans l'Odyssée", Belin, Paris 1994. Tisser donne à Pénélope un statut proche de celui des nymphes : par ce moyen elle peut arrêter le temps à Ithaque, et détruire une génération entière de jeunes. De ce point de vue, les mondes utopiques et Ithaque apparaissent proches. Le poème sur l'"aner" est donc bien aussi le poème composé par les dieux pour l'"echephron" Pénélope. En conclusion, le recenseur discute en détail les épithètes de Pénélope "echephron" (partagée deux fois par "periphron" et "epiphron"

Publisher: Université de Besançon
Year: 1995
DOI identifier: 10.3406/dha.1995.2226
OAI identifier: oai:dro.dur.ac.uk.OAI2:8056
Journal:

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.