Les conversions de nom à verbe et de verbe à nom en français

Abstract

In the theoretical framework of the lexematic morphology, the thesis is devoted to two lexeme-formation processes in French: noun to verb conversion and verb to noun conversion. Both formal and semantic properties of the two processes are presented and a formal representation is proposed within HPSG's framework. First, the two main properties of conversion are discussed, namely the phonological identity between the two lexemes and the fact that they belong to different parts-of-speech. The data which are cases of conversion according to these two properties are delimited. Then the problem of the directionality of conversion is examined and the criteria which are usually used to determine the directionality of conversion are evaluated. The thesis argues that these criteria are not satisfactory, and a new reliable criterion is proposed, which relies on the morphological analysis of the lexemes. Other clues to the directionality of conversion are evaluated, but the conclusion is that often the directionality of the derivation cannot be determined by means of linguistic criteria. Finally, morphophonological and semantic properties of both conversions are examined, and a formal representation of allomorphies and semantics is proposed within HPSG's framework.Menée dans le cadre de la morphologie lexématique, la thèse est consacrée à deux procédés de formation de lexèmes en français : la conversion de nom à verbe et la conversion de verbe à nom. Les aspects à la fois formels et sémantiques des deux procédés sont présentés, et une modélisation dans le cadre de HPSG est proposée. Dans un premier temps les deux propriétés caractéristiques de la conversion sont discutées, à savoir l'appartenance des deux lexèmes à des catégories lexicales différentes, et l'identité phonologique des deux lexèmes, puis les données qui relèvent ou non d'une conversion de nom à verbe ou de verbe à nom au regard de ces deux propriétés sont circonscrites. Dans un second temps la question de l'orientation de la conversion est traitée et les critères qui sont traditionnellement utilisés pour déterminer l'orientation d'une paire nom/verbe en relation de conversion sont évalués. La thèse montre que ces critères ne sont pas satisfaisants et un nouveau critère plus fiable est proposé, qui repose sur l'analyse morphologique des lexèmes. Sur la base de ce critère d'autres indices de l'orientation de la conversion sont recherchés, mais la conclusion qui s'impose est que, dans la plupart des cas, l'orientation ne peut être établie sur la base de critères linguistiques. Dans un troisième temps les propriétés morphophonologiques et sémantiques des deux conversions sont étudiées et une représentation formelle des allomorphies et des propriétés sémantiques est proposée au moyen de HPSG

    Similar works

    Full text

    thumbnail-image