research

Natural disaster insurance and the equity-efficiency trade-off

Abstract

Cet article analyse le rôle de l'assurance privée dans la prévention et la réduction des dommages des catastrophes naturelles. Nous caractérisons le dilemme équité-efficacité auquel sont confrontés les décideurs politiques dans un contexte d'information imparfaite sur les coûts individuels de prévention. Il est montré qu'un marché concurrentiel d'assurance avec une tarification actuarielle, associé à des transferts sous forme de taxe ou de subvention, domine vraisemblablement les règles de tarification uniforme de l'assurance ou les schémas d'indemnisation financée par l'Etat. Le modèle montre comment des taxes différentiées sur les contrats d'assurance peuvent accroître les incitations à la prévention, tout en faisant bénéficier d'un transfert compensateur les individus dont les coûts de prévention sont élevés. L'article met aussi l'accent sur la complémentarité entre les incitations individuelles par la fiscalité et les incitations collectives par l'attribution de subventions aux collectivités locales qui mettent en place des politiques de prévention des risques de catastrophes naturelle

    Similar works