Granulocyte éosinophile (physiologie et implication dans les réactions inflammatoires parasitaires)

Abstract

Les éosinophiles ont longtemps été considérés comme des témoins d'une possible infestation parasitaire mais leur participation dans les mécanismes de défense développés par l'hôte n'a été étudié que récemment. Dans une première partie, les caractéristiques structurales du granulocyte éosinophile sont présentées ainsi que les mécanismes conduisant à leur recrutement et à leur migration. Les éosinophiles sont des granulocytes qui participent à l'immunité et qui peuvent libérer sélectivement ( dégranulation par bouts ) ou non leurs produits de synthèse, en particulier les protéines cytotoxiques MBP, ECP, EPO et EDN. La seconde partie est consacrée à la place des éosinophiles dans les défenses antiparasitaires. La diversité des parasites est mise en parallèle avec la variabilité des réactions inflammatoires d'origine parasitaire et il ressort de cette étude que la migration larvaire est la source majeure des réponses impliquant les éosinophiles. Ils sont principalement recrutés par l'intermédiaire de l'interleukine-5, puis prennent part à la séquestration et à la destruction des formes parasitaires.TOULOUSE-EN Vétérinaire (315552301) / SudocTOULOUSE3-BU Santé-Centrale (315552105) / SudocSudocFranceF

    Similar works

    Full text

    thumbnail-image

    Available Versions

    Last time updated on 14/06/2016