L’influence de l’anglais sur l’apprentissage des articles en français : une étude de cas

Abstract

L’objectif de ce mémoire de master est d’aborder l’influence d’une langue étrangère antérieurement apprise (L2) sur l’apprentissage d’une autre langue étrangère (L3). Dans cette recherche, nous avons voulu étudier l’influence de l’anglais (L2) sur l’apprentissage du français (L3). Le sujet de recherche se délimite à l’examination des articles en français dont l’usage diffère de celle des articles en anglais, de même que le fait le finnois qui ne comprend pas des articles (L1). Au début de l’étude, nous présumons que la langue L2 influera sur l’usage de la langue L3. Notre recherche est une étude qualitative car nous nous sommes intéressée par examiner un phénomène du transfer translinguistique et son impact sur l’emploi des articles en français. Pour étudier ce phénomène, nous avons collecté un corpus composant des rédactions écrites, du produit fini et du processus, par 5 étudiants finnophones de niveau universitaire qui ont commencé l’apprentissage de l’anglais avant des études du français. En outre, les étudiants ont rempli un questionnaire sur Webropol à propos de leurs connaissances langagières qui nous rend possible d’examiner plus profondément les résultats émergeant dans les rédactions. La collecte de notre corpus a été réalisée avec l’aide du logiciel ScriptLog qui a enregistré tout le processus d’écriture des participants. Dans la partie théorique, nous expliquons le système des articles en français et en anglais. Pour traiter le système des articles an français, nous recourons aux manuels des grammaires du français (Kalmbach, 2020 ; Poisson-Quinton et al., 2019). La présentation du système des articles en anglais s’appuie sur la grammaire de l’anglais (Biber, Conrad et Leech, 2002). Nous présentons également des notions (transfert translinguistique et intralinguistique) qui sont étroitement liées à notre recherche. Les résultats ont montré que l’influence de l’anglais sur le choix de l’article en français est insignifiante comparée à nos expectatifs. Selon les résultats, nous ne pouvons pas clairement conclure que le choix des articles en français a été influencé par la connaissance des regles des articles en anglais. Les résultats indiquent plutôt qu’il s’agirait de l’influence intralinguistique, en d’autres termes que la connaissance du français et les règles de la grammaire française impliquent sur le choix de l’article en français dans notre petit corpus

    Similar works