Un an de crise Covid : comment évaluer l’impact de la pandémie sur l’activité économique des entreprises françaises ? Construction de contrefactuels individuels et diagnostics de l’année 2020 / One Year of COVID: What Impact Did the Pandemic Have on the Economic Activity of French Companies? Construction of Individual Counterfactuals and Diagnoses for 2020

Abstract

We study the impact of the health crisis on the activity of more than 645,000 French companies using individual data to estimate their monthly turnover. Our microsimulation model is innovative in three ways. First, we quantify the loss of activity compared with a non-crisis counterfactual situation to rethink the consequences of the crisis taking into account companies’ growth trajectories before the pandemic. Second, we estimate this shock at the individual level to study the heterogeneity of loss of business. We highlight the disparities of the shock both between and within sectors. The sector explains up to 48% of the variance of the monthly activity shocks observed in 2020, a much larger proportion than in a normal year. Finally, we identify four profiles of business trajectories in 2020. The industry is the primary determinant of belonging to these profiles. Conditionally to the sector, these profiles also correlate with the organisational adaptation of companies.Nous étudions l’impact de la crise sanitaire sur l’activité de plus de 645 000 entreprises françaises, à partir de données individuelles permettant d’estimer leur chiffre d’affaires mensuellement. Notre modèle de microsimulation est triplement innovant. Premièrement, nous quantifions la perte d’activité par rapport à une situation contrefactuelle sans crise afin de repenser les conséquences de la crise en tenant compte des trajectoires de développement que suivaient les entreprises avant la pandémie. Deuxièmement, nous estimons ce choc au niveau individuel, afin d’étudier l’hétérogénéité des pertes d’activité. Nous mettons en lumière la dispersion du choc à la fois entre secteurs et au sein des secteurs. Le secteur explique jusqu’à 48 % de la variance des chocs d’activité mensuels observés en 2020, une part beaucoup plus importante que lors d’une année normale. Enfin, nous identifions quatre profils de trajectoires d’activité en 2020. Le secteur est le principal déterminant d’appartenance à ces profils. Conditionnellement au secteur, ces profils‑types sont également corrélés à l’adaptation organisationnelle des entreprises.Bureau Benjamin, Duquerroy Anne, Giorgi Julien, Lé Mathias, Scott Suzanne, Vinas Frédéric. Un an de crise Covid : comment évaluer l’impact de la pandémie sur l’activité économique des entreprises françaises ? Construction de contrefactuels individuels et diagnostics de l’année 2020 / One Year of COVID: What Impact Did the Pandemic Have on the Economic Activity of French Companies? Construction of Individual Counterfactuals and Diagnoses for 2020. In: Economie et Statistique / Economics and Statistics, n°532-33, 2022. pp. 3-23

    Similar works