714 research outputs found

    Mesure directe de la capacité d'échange de la fraction argileuse des sols

    Get PDF
    Une technique de mesure de la capacité d'échange de la fraction argileuse des sols a été mise au point par les auteurs. La fraction inférieure à deux microns est séparée par des sédimentations successives. Après destruction des matières organiques par traitements à l'eau oxygénée, la fraction argileuse floculée est soigneusement lavée à l'eau, puis à l'alcool éthylique et séchée à une température inférieure à 50~. La mesure de la capacité d'échange est réalisée sur moins d'un gramme d'argile. Les réactions d'échange s'effectuent en tubes de centrifugeuse muni d'un bateau aimanté de forme ovoïde qui permet de décoller le culot de centrifugation avec un vibreur à tubes, puis de maintenir l'argile en suspension durant les réactions d'échange sur un agitateur magnétique. L'argile est d'abord saturée, comme dans la méthode OLLAT publiée par Pelloux en 1963, avec une solution de CaCl2 N tamponné à pH : 7 par la triethanolamine, rincée avec une solution CaCl2 N/100. Le calcium échangé est ensuite déplacé par K NO3 N. Le dosage du calcium déplacés est effectué à l'autoanalyseur Technicon par une méthode colorimétrique en continu à l'aide de cresolphtaléine complexon. Le chlorure de calcium qui n'a pas été éliminé au cours du rinçage est évalué par dosage de l'ion chlorure au Technicon avec le Thiocyanate mercurique en présence d'alun ferrique

    Sols de la région de Miandrivazo

    Get PDF

    Formation et évolution des sols sur matériaux calcaires dans le piémont appalachien, Québec

    Get PDF
    Les sols développés sur matériaux calcaires et qualifiés de résiduels à semi-résiduels par les pédologues occupent plus de 15 000 ha au Québec. Quatre profils ont été échantillonnés près de Plessisville, dans un milieu de dépôts glaciaires, pour étudier la formation et l'évolution de tels sols. Les dépôts meubles ne dépassent pas 1 mètre d'épaisseur. Les schistes sont absents du solum des profils modérément bien drainés, tandis que leur contenu augmente depuis la surface vers la profondeur dans le profil mal drainé. Des mesures de désagrégation des schistes dans l'eau et HCI dilué ont montré que la décomposition des schistes est favorisée par la dissolution du carbonate. L'instabilité des schistes dans l'eau semble pouvoir expliquer le caractère résiduel des dépôts meubles. Pour connaître leur origine, glaciaire ou résiduelle, il paraît nécessaire d'étudier la relation roche arène dans un dépôt profond. Dans les profils modérément bien drainés, il y a formation de complexes organométalliques de Fe et Al, mais peu de transformation des minéraux. Un podzol humo-ferrique orthique et un brunisol mélanique orthique ont été identifiés. Le sol imparfaitement drainé montre peu de différenciation à l'intérieur du profil et il a été classé comme un brunisol mélanique gleyifié. Le carbonate éliminé a été transporté latéralement et s'est accumulé sous forme de marne dans la dépression voisine. Un humisol terrique s'est développé à cet endroit.Soils developed on calcareous parent materials and identified as "residual or semi-residual" by soil surveyors, cover more than 15,000 ha in Québec. Four profiles were sampled near Plessisville, in a once glaciated area, in order to study soil formation. Loose parent material over the rock did not exceed one meter. Shale fragments were absent in the moderately well drained profiles whereas the content increased with depth in the poorly drained one. Disaggregation tests carried out in water and dilute HCI indicated that the shale decomposed more easily when carbonate was dissolved. Shale disaggregation could account for the residual character of the parent material, as proposed by several authors. However, to assign more definitely a glacial or residual origin to the parent material in this area, it would be necessary to investigate the rock-arenite transition in a deeper deposit. In the moderately well drained profiles, mineral alteration was moderate and organometallic complexes were translocated to the B horizons. One profile was classified as an orthic humo-ferric podzol and the second one as an orthic melanic brunisol. There was only very slight profile development in the poorly drained soil that was classified as a gleyed melanic brunisol. Carbonate dissolved in the profiles moved to an adjacent depression, where it accumulated as a marl deposit; here a terric humisol developed.Die Bôden, die sich auf kalkhaltigem Material entwickelt haben, und die von den Bodenforschern als Rùckstandsbôden bis Halbrùckstandsbôden bezeichnet werden, nehmen mehr als 15 000 ha in Québec ein. Bei Plessisville sind in einem Milieu eiszeitlicher Ablagerungen vier Profil-Proben entnommen worden, urn die Bildung und Entwicklung solcher Bôden zu studieren. Die lockeren Ablagerungen sind nicht mehr als ein Meter tief. Im Boden der ziemlich gut entwàsserten Profile befinden sich keine Schiefer, wohingegen der Schiefer-Anteil in den schlecht entwàsserten Profilen von der Oberflàche bis in die Tiefe zunimmt. In Wasser und verdunntem HCI durchgefuhrte Zerfall-Tests der Schiefer haben gezeigt, da|i der Zerfall der Schiefer durch die Auflôsung des Karbonats begûnstigt wird. Die Labilitât der Schiefer im Wasser scheint den Ruckstandscharakter der lockeren Ablagerungen zu erklaren. Um ihre eiszeitliche Oder residuale Herkunft zu kennen, scheint es notwendig, die Beziehung Felsen-Grus in einer tiefgelegenen Ablagerung zu studieren. In den màpig gut entwàsserten Profilen findet man Organimetall-Komplexe von Fe und Al, aber wenig Verwandlung der Minérale. Ein "orthic humo-ferric" Podsol und ein "orthic melanic brunisol" wurden identifiziert. Der schlecht entwàsserte Boden weist wenig Differenzierung im lnnern des Profils auf, und er wurde als em "gleyed melanic brunisol" eingeordnet. Das eliminierte Karbonat ist seitwârts transportiert worden und hat sich in Form von Mergel in der Nachbarsenke angesammelt. An dieser Stelle hat sich ein erdiger Humusboden entwickelt
    • …
    corecore