4 research outputs found

    Applications des supraconducteurs à l'électrotechnique

    No full text
    Après un recensement des nombreuses applications des supraconducteurs dans des domaines tels que : transport d'énergie, stockage d'énergie, conversion des énergies, seule l'application des supraconducteurs aux machines tournantes fait l'objet d'un développement. Les possibilités de réalisation de machines hétéropolaires sont envisagées et deux types de machines homopolaires supraconductrices, actuellement en cours de construction (machine I.R.D. et machine L.C.I.E.), sont décrits. Les développements et l'orientation actuelle des recherches sont examinés

    Applications des supraconducteurs à l'électrotechnique

    No full text
    After a quick survey of the various applications of superconductors in such field as energy transport, energy storage and energy conversion, only applications of superconductivity to rotating machinery are considered. The feasibility of heteropolar engines is examined, and two kinds of superconducting homopolar engines being built at the present time (I.R.D. and L.C.I.E. engines) are described. Developments and current directions of research in this field are summarized.Après un recensement des nombreuses applications des supraconducteurs dans des domaines tels que : transport d'énergie, stockage d'énergie, conversion des énergies, seule l'application des supraconducteurs aux machines tournantes fait l'objet d'un développement. Les possibilités de réalisation de machines hétéropolaires sont envisagées et deux types de machines homopolaires supraconductrices, actuellement en cours de construction (machine I.R.D. et machine L.C.I.E.), sont décrits. Les développements et l'orientation actuelle des recherches sont examinés

    √Čtudes d'√©coulements plans parall√®les turbulents √† parois mobiles

    No full text
    La premi√®re partie de cet article est consacr√©e √† l'√©tude des √©coulements magn√©tohydrodynamiques plans parall√®les, turbulents, de fluide newtonien incompressible, dans le cas o√Ļ les parois limitant le canal de m√©tal liquide sont mobiles l'une par rapport √† l'autre dans le sens de l'√©coulement. Une induction magn√©tique ext√©rieure est appliqu√©e perpendiculairement aux parois. La mise en mouvement du fluide est due √† la fois √† la mobilit√© des parois, suppos√©es parfaitement lisses, et √† la pr√©sence d'une source d'√©nergie √©lectrique ext√©rieure. Nous d√©terminons une expression analytique des dissipations en √©tudiant les variations de l'entropie de l'unit√© de masse du fluide en mouvement (en absence de ph√©nom√®nes de thermoconduction). Une √©tude qualitative de la turbulence jointe √† des consid√©rations dimensionnelles (semblables √† celles utilis√©es par Landau et Lifschitz dans le cas d'√©coulements hydrodynamiques √† parois fixes) nous a permis de proposer, d'une part, un crit√®re de transition (laminaire-turbulent) pour ce type d'√©coulement et, d'autre part, une loi r√©gissant les dissipations. La deuxi√®me partie de cette √©tude d√©crit bri√®vement les solutions apport√©es aux principaux probl√®mes de M. H. D. pos√©s pour l'utilisation des m√©taux liquides dans les machines homopolaires √† inducteur supraconducteur. La troisi√®me partie permet de comparer les r√©sultats exp√©rimentaux aux r√©sultats th√©oriques obtenus √† l'aide d'une m√©thode de calcul bas√©e sur l'√©tude d√©crite en premi√®re partie

    √Čtudes d'√©coulements plans parall√®les turbulents √† parois mobiles

    No full text
    The first part of the paper is devoted to the study of turbulent hydromagnetic channel flows between two smooth planes of an incompressible conducting Newtonian liquid, where the boundary insulated planes are moving at two different speeds in the direction of the flow. An external magnetic field is applied normal to the walls. The flow is due to the mobility of the walls and to Laplace forces generated by an external power supply. By studying the total time derivative of the entropy of a unit mass of fluid moving in space, an analytical expression for the total magneto-hydrodynamic losses is derived (thermal conduction phenomena are neglected). A qualitative study of turbulence and some dimensional considerations (similar to those used by Landau and Lifschitz in the case of hydrodynamic flows between fixed planes) lead us to propose a laminar-turbulent flow transition criterion and a law governing the dissipations. The second part of this study describes briefly some solutions to the principal MHD problems encountered in homopolar superconducting electric machines when liquid metals are used. The third part compares the experimental results with theoretical results obtained numerically, based on the study described in the first part of this paper.La premi√®re partie de cet article est consacr√©e √† l'√©tude des √©coulements magn√©tohydrodynamiques plans parall√®les, turbulents, de fluide newtonien incompressible, dans le cas o√Ļ les parois limitant le canal de m√©tal liquide sont mobiles l'une par rapport √† l'autre dans le sens de l'√©coulement. Une induction magn√©tique ext√©rieure est appliqu√©e perpendiculairement aux parois. La mise en mouvement du fluide est due √† la fois √† la mobilit√© des parois, suppos√©es parfaitement lisses, et √† la pr√©sence d'une source d'√©nergie √©lectrique ext√©rieure. Nous d√©terminons une expression analytique des dissipations en √©tudiant les variations de l'entropie de l'unit√© de masse du fluide en mouvement (en absence de ph√©nom√®nes de thermoconduction). Une √©tude qualitative de la turbulence jointe √† des consid√©rations dimensionnelles (semblables √† celles utilis√©es par Landau et Lifschitz dans le cas d'√©coulements hydrodynamiques √† parois fixes) nous a permis de proposer, d'une part, un crit√®re de transition (laminaire-turbulent) pour ce type d'√©coulement et, d'autre part, une loi r√©gissant les dissipations. La deuxi√®me partie de cette √©tude d√©crit bri√®vement les solutions apport√©es aux principaux probl√®mes de M. H. D. pos√©s pour l'utilisation des m√©taux liquides dans les machines homopolaires √† inducteur supraconducteur. La troisi√®me partie permet de comparer les r√©sultats exp√©rimentaux aux r√©sultats th√©oriques obtenus √† l'aide d'une m√©thode de calcul bas√©e sur l'√©tude d√©crite en premi√®re partie
    corecore