9 research outputs found

    L’Asie du Sud-Est 2023 : bilan, enjeux et perspectives

    Get PDF
    Chaque année, l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (IRASEC), basé à Bangkok, mobilise une vingtaine de chercheurs et d’experts pour mieux comprendre l’actualité régionale de ce carrefour économique, culturel et religieux, au cœur de l’Indo-Pacifique. Cette collection permet de suivre au fil des ans l’évolution des grands enjeux contemporains de cette région continentale et archipélagique de plus de 680 millions d’habitants, et d’en comprendre les dynamiques d’intégration régionale et de connectivités avec le reste du monde. L’Asie du Sud-Est 2023 propose une analyse synthétique et détaillée des principaux événements politiques et diplomatiques, ainsi que des évolutions économiques, sociales et environnementales de l’année 2022 dans chacun des onze pays de la région. Ce décryptage est complété pour chaque pays par un focus sur deux personnalités de l’année et une actualité marquante en image. L’ouvrage propose également cinq dossiers thématiques qui abordent des sujets traités à l’échelle régionale sud-est asiatique : les ressorts institutionnels de l’approche de santé intégrée One Health, le vieillissement de la population et sa prise en compte par les politiques publiques, les câbles sous-marins au cœur de la connectivité sud-est asiatique, l’aménagement du bassin du Mékong et ses multiples acteurs, et les enjeux politiques et linguistiques des langues transnationales. Des outils pratiques sont également disponibles : une fiche et une chronologie par pays et un cahier des principaux indicateurs démographiques, sociaux, économiques et environnementaux

    Réhabilitation implanto-prothétique fixe d’un maxillaire par implantation post-extractionnelle et mise en charge immédiate

    No full text
    Le concept de mise en charge immédiate et celui de l’implantation post-extractionnelle immédiate ont tous les deux connu un engouement ces quinze dernières années et de nombreuses études cliniques ont validé ces deux protocoles. Depuis une dizaine d’années, quelques équipes ont associé les deux concepts pour développer l’implantation post-extractionnelle avec mise en charge immédiate. Outre la rapidité du traitement, l’absence de port de prothèse provisoire adjointe mal tolérée et le retour rapide de la fonction de mastication, ce protocole facilite la cicatrisation tant au niveau osseux que muqueux. Le but de cet article est de montrer les intérêts et les contraintes de cette technique et de présenter un protocole pour une réhabilitation complète d’un maxillaire

    Apport des mini-implants dans le traitement de l’édentement total mandibulaire

    No full text
    Grâce au progrès de la prévention, l’édentement total est souvent synonyme de grand âge. Le vieillissement diminue les capacités d’adaptation et dégrade les conditions cliniques. Par le passé les seules solutions pour surmonter ces difficultés impliquaient l’usage d’adhésif prothétique ou la conservation de racines sous-prothétiques. Actuellement, la prothèse adjointe complète sur implant (PACSI) est considérée comme le standard dans le domaine de la prothèse adjointe complète mandibulaire. En effet, la région symphysaire tolère généralement la mise en place d’implants même en cas de mandibules fortement résorbées. Cependant, chez les personnes très âgées ou fragilisées par des pathologies handicapantes, l’utilisation d’implants standards dans le traitement de l’édentement total se heurte à la lourdeur du protocole et des suites chirurgicales. Dans ce contexte, l’utilisation de mini-implants offre une alternative intéressante. Ce travail dresse un premier bilan de l’utilisation, dans le service d’odontologie du CHU de Clermont-Ferrand, des mini-implants OBI®, produit par Euroteknika. L’objectif est de stabiliser une PTA mandibulaires chez des patients âgées par mise en charge immédiate de quatre mini-implants. Au cours de cette évaluation pilote, les critères d’ostéointégration des implants et l’amélioration du confort oral des patients seront particulièrement pris en compte

    La science pense en plusieurs langues

    No full text
    La pratique et les politiques linguistiques actuelles dans les sciences soulèvent des questions importantes sur lesquelles la revue Trivium souhaite attirer l’attention de ses lecteurs. Les sciences humaines et sociales comme celles de la culture y sont placées au centre de l'attention en tant que réservoir de sens d’une société et médium par lequel celle-ci se réfléchit et se reflète. Ces domaines scientifiques se caractérisent en effet par leur objet qui repose sur la langue et y prend forme. La plupart des textes publiés dans ce dossier thématique proviennent d’un volume d’actes de colloque publié en 2005 sous la direction de Fritz Nies : Europa denkt mehrsprachig / L’Europe pense en plusieurs langues. Nous remercions la maison d'édition Gunter Narr à Tübingen pour son aimable autorisation de publier ici ces textes à la fois en traduction et dans leur version originale. Ce numéro a été réalisé avec le soutien de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), de la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) ainsi que de la DGLFLF. Anliegen dieses Themenheftes ist es, Fragen heutiger Sprachpolitik und der sprachlichen Praxis in der Wissenschaft und im internationalem wissenschaftlichen Austausch zur Diskussion zu stellen. Im Zentrum der Aufmerksamkeit stehen dabei jene Kultur-, Sozial- und Geisteswissenschaften, die das Sinnreservoir einer Gesellschaft darstellen, ein Medium, in dem sie sich spiegelt, erklärt und ausrichtet. Diese Bereiche der Wissenschaft zeichnen sich gerade dadurch aus, dass ihr Gegenstand in der Sprache liegt und sprachlich geformt wird. Die Reflexion über Sprache führt daher in das Zentrum dieser Wissenschaften. Die meisten der in diesem Themenheft veröffentlichten Texte entstammen dem im Jahr 2005 von Fritz Nies herausgegebenen Tagungsband Europa denkt mehrsprachig / L’Europe pense en plusieurs langues. Wir danken dem Gunter Narr Verlag in Tübingen für die freundliche Genehmigung, die Texte in Übersetzung und zugleich auch in der Originalfassung an dieser Stelle zu publizieren. Diese Ausgabe wurde publiziert mit Unterstützung der Deutschen Forschungsgemeinschaft (DFG), der Agence Nationale de la Recherche (ANR) sowie des franzözischen Ministeriums für Kultur (DGLFLF)
    corecore