429 research outputs found

    La gouvernance conflictuelle relative à la cogestion des saumons dans le bassin du fleuve Columbia (États-Unis)

    Get PDF
    International audienceDans la portion états-unienne du bassin du Columbia, les populations de saumons sont cinq fois moins nombreuses qu’il y a 150 ans. Elles sont cogérées par des acteurs fédéraux, fédérés et tribaux afin de les restaurer. Dans cette région plus étendue que la France, l’État fédéral domine la gouvernance relative à la cogestion d’espèces de saumons en danger ou menacées. L’agence fédérale du NOAA Fisheries Service rédige les plans de restauration et les études biologiques programmatrices qui orientent les actions de terrain. Les acteurs de terrain fédérés et tribaux ont une multitude de tâches, de la réintroduction de populations locales à la restauration de zones ripariennes en passant par la gestion des écloseries ou le contrôle de la pêche. Parallèlement, une cour fédérale de l’État d’Oregon a le pouvoir de réorienter les plans et études fédéraux si ceux-ci ne sont pas conformes à l’Endangered Species Act votée par le Congrès des États-Unis en 1973. Au cours des années 2000, cette cour a notamment contribué à réduire l’impact létal des barrages sur les saumons. Si certaines populations locales de saumons ont été partiellement reconstituées, des problèmes majeurs ne sont pas résolus : les grands barrages continuent d’entraver la restauration globale, de même que les pollutions et les dégradations d’une partie de l’environnement des bassins hydrographiques. Des conflits entre groupes d’intérêts se poursuivent. Des groupes d’écologistes et de pêcheurs ainsi que des tribus indiennes réclament une restauration plus ambitieuse. Ils se heurtent à des intérêts industriels et agricoles majeurs généralement protégés par les États fédéral et fédérés. Ces deux acteurs gouvernementaux s’opposent au développement d’une partie des projets tribaux liés aux écloseries. L’adoption de la Déclaration onusienne sur les droits des peuples autochtones par l’Administration de Barack Obama en 2010 pourrait atténuer des différends et faire évoluer la gouvernance à l’étude
    • …
    corecore