12,581 research outputs found

    La régionalisation est-elle une hérésie économique ?.

    Get PDF
    DĂ©veloppement Ă©conomique; Economie ouverte; Libre-Ă©change;

    L'ouverture commerciale est-elle mesurable ?.

    Get PDF
    Libre-Ă©change; Economie ouverte; DĂ©veloppement Ă©conomique; Mondialisation;

    Monnaie et Crise Bancaire dans une Petite Economie Ouverte.

    Get PDF
    Cet article développe un modèle intégrant le rôle de la monnaie et de l’IDE afin d’examiner la fragilité du système bancaire d’une petite économie ouverte dans un contexte de crise financière internationale. Le modèle met l’accent sur les décalages de maturité et de devise au niveau du bilan des banques, et il illustre les impacts de la contraction du crédit sur le marché financier international, via les banques commerciales, sur la monnaie et la production du pays. Cet article analyse également les options de politique économique de la petite économie permettant d’atténuer les effets négatifs de la fuite des capitaux étrangers, ainsi que d’éviter l’illiquidité internationale de son système bancaire.Ruée bancaire; taux d’intérêt; taux de change; capital; dette étrangère; politique macroéconomique.

    Théorie du déséquilibre et politique économique en économie ouverte

    Get PDF
    Depuis la parution de l’article pionnier de DIXIT en 1978, la théorie des équilibres avec rationnement en économie ouverte s’est développée en essayant d’apporter des réponses aux interrogations macroéconomiques actuelles.Après avoir donné une vision d’ensemble de ces travaux et présenté les principaux résultats concernant l’impact d’un choc pétrolier et d’une hausse du taux d’intérêt étranger, l’article met l’accent sur la politique économique en économie ouverte. L’influence des instruments traditionnels (politiques monétaire et budgétaire) puis des instruments typiquement externes (politique de change et politique commerciale) sur le revenu et la Balance courante sont successivement examinés. Le problème de l’affectation des instruments (à la MUNDELL ou à la SWAN) est rediscuté au travers des résultats des principaux travaux de la théorie du déséquilibre en économie ouverte.Since the publication of the first work by DIXIT (1978), the disequilibrium theory in open economies literature has largely grown, trying to answer to the actual macroeconomic puzzles.This article presents a survey of this litterature and the main results concerning the impact of an oil price shock and of a rise in the foreign interest rate. Then it lays the stress on the economic policy for open economies.It develops the effects on income and the current account of the traditionnal tools (monetary and fiscal policies) and of typically external instruments (exchange rate and international trade policies).The assignment problems (MUNDELL and SWAN Assignments) are reexamined in light of the main results of the disequilibrium theory

    Offre globale en économie ouverte, courbe de Phillips et détermination du taux de chômage naturel : une reformulation théorique

    Get PDF
    Criticizing the fact the Phillips curve wage and price equations are usually reduced form or quasi-reduced form equations without an explicit structural model behind, this article is an attempt to provide a supply side based structural model of the Phillips curve. Of special importance are the theoretical specifications of the resulting wage and price equations that include several new explanatory variables and especially policy variables. After having demonstrated under what structural conditions the price-Phillips curve of this model will be a vertical in the long run, the model is solved for the theoretical specification of the natural rate of unemployment

    La stabilisation économique dans une économique ouverte : Le cas canadien

    Get PDF

    La théorie des zones monétaires optimales : l’optimum, le praticable, le crédible et le réel

    Get PDF
    La théorie des zones monétaires optimales est, depuis quarante ans, un cadre d’analyse incontournable en matière de choix du régime de change. D’inspiration keynésienne, elle s’inscrit initialement en complément du plaidoyer friedmanien en faveur du flottement généralisé. Enrichie, puis profondément renouvelée par la prise en compte de la cohérence temporelle et de la théorie de la crédibilité — la nouvelle théorie des zones monétaires optimales —, la construction de Mundell est toujours aussi robuste et actuelle. Elle conserve toute sa pertinence à l’heure de la montée en puissance des unions régionales, elle est aujourd’hui utilisée pour aider le Canada à déterminer le régime de change optimal face à la monnaie des États-Unis — flottement, dollarisation, union monétaire —, ou les pays asiatiques tentés par l’ancrage et les solutions régionales.The theory of the optimum currency areas—OCA—has been, for forty years, an unavoidable framework regarding the choice of the exchange's mode. Of Keynesian inspiration, it initially supplements the friedmanian plea in favor of the generalized floating exchange rate mode. Improved, then deeply renewed by taking into account time inconsistency and the theory of credibility—the new theory of the optimal currency areas—, Mundell's construction is still robust and topical. The OCA theory maintains all its relevance at a time of rising regional unions, it is currently being used to help Canada determine the optimal mode of exchange vis-a-vis the currency of the United States—float, dollarization, monetary union—, or to help the Asian countries tempted by the peg and by regional solutions

    Innovation, intégration et développement régional

    Get PDF
    L’intégration européenne accroît la mobilité du capital, ce qui a pour effet d’accentuer la concurrence entre les territoires. Le problème est de déterminer si cette intégration favorise ou non la convergence entre les régions. Nous tentons de répondre à cette question grâce à une modélisation qui combine les apports théoriques de la croissance endogène et de la nouvelle géographie économique. Cette synthèse permet de rendre compte de la complexité des relations existant entre l’innovation, la structuration des espaces économiques et le développement régional. Nous démontrons que l’espace économique a naturellement tendance à se différencier, en fonction d’avantages comparatifs économiques et spatiaux, et que cette polarisation peut être accentuée par l’ouverture. Nous établissons aussi que l’impact de l’intégration sur le développement régional dépend de caractéristiques endogènes aux économies et de l’Histoire. Ainsi, les régions en retard n’ont pas toujours intérêt à s’intégrer à l’économie mondiale car cela peut les conduire et les maintenir dans une trappe de sous-développement.The European integration facilitates firms movements and emphasizes competition between territories. The question to address is: Does integration promotes convergence or divergence between European regions? In this paper, we present a model combining insights of the new growth theory and the new economic geography. This analytical framework allows us to model complex relationships between innovation, regional growth and integration. We demonstrate that economic space exhibits a natural tendency to polarization, and that integration often emphasizes divergence. We show that the impact of integration on regional growth is ambiguous. It depends on regional endogenous characteristics and on History

    La crise de la macroéconomie, une conséquence de la méconnaissance des institutions?

    Get PDF
    Aucune des multiples théories macroéconomiques récemment élaborées ne parvient à expliquer la totalité des faits stylisés dont les deux dernières décennies ont été riches : accélération, rupture puis légère reprise de l’inflation, ralentissement de la croissance, paradoxe de la productivité, rigidité du salaire, persistance du chômage en Europe, polarisation des excédents et déficits extérieurs, coexistence de trajectoires nationales contrastées. Le caractère tout à fait partiel des explications ainsi fournies — que dissimulent parfois la sophistication des recherches économétriques — se double d’hypothèses souvent discutables concernant la nature du contexte institutionnel, caractéristique des économies réellement existantes. Même si la théorie des institutions économiques est aujourd’hui un domaine particulièrement actif, elle n’a pas encore suffisamment pénétré les recherches macroéconomiques. Le présent article suggère que nombre des faiblesses actuelles pourraient être surmontées par une plus grande attention accordée aux régularités macroéconomiques qu’induisent les institutions et formes d’organisation.The paper provides a very brief and synthetic survey of major trends in macroeconomic modelling since General Theory. It argues that none of the numerous contemporary researches in macroeconomics seems to be able to explain the major stylized facts observed during the last two decades: an inflationary boom followed by disinflation, a slowing down of growth and productivity in spite of a burst of innovations, nominal and/or real wages rigidity, large hysteresis in unemployment and external disequilibria and finally the coexistence of contrasted national trajectories. No doubt that many fruitful theoretical insights have been provided and sophisticated econometric methods have delivered new and stimulating results. Nevertheless, an insufficient analysis of the impact of institutions upon individual behaviours and macroeconomic regularities might be a partial explanation of the present state of macroeconomic theory. This is a possible starting point for an alternative research agenda
    • …
    corecore