2 research outputs found

    Performances √©conomiques de l'agriculture familiale, patronale et d'entreprise : Comparaison √† partir d'√©tudes de cas en C√īte d'Ivoire

    No full text
    International audiencePerformances √©conomiques de l'agriculture familiale, patronale et d'entreprise7R√©sum√©L'agriculture en C√īte d'Ivoire est le fait de diff√©rents types de syst√®mes de production, qui diff√®rent grandement lesuns et les autres, en termes de taille, d'acc√®s aux ressources de production (travail, capital) ou encore de droits fonciers. Certaines r√©gions combinent sur un m√™me espace des syst√®mes de production familiaux, patronaux et d'entreprises, chacune de ces cat√©gories pouvant d'ailleurs renfermer une grande diversit√© de syst√®mes. Par ailleurs, ces diff√©rentes exploitations n'√©voluent pas en vase clos, loin de l√†, et elles interagissent et √©changent connaissances, ressources et produits finis.Leurtrajectoirede diff√©renciation ‚Äďen constante √©volution ‚Äďne peut se comprendre que par une √©tude fine de leurs caract√©ristiques et de leursrelations les unes aux autres. Il en va de m√™me pour l'√©tude de leurs performances √©conomiques.L'objectif de ce projet de recherche, dont les principaux r√©sultats sont rassembl√©s dans ce rapport, √©tait donc d'analyserle fonctionnement √©conomique de ces diff√©rents syst√®mes de production, et par cons√©quent leursperformances √©conomiques compar√©es, √† partir de trois √©tudes de cas en C√īte d'Ivoire, concernant plus particuli√®rement la culture de l'h√©v√©a, du palmier √† huile et de la canne √† sucre.Les r√©sultats montrent l'importance de la prise en compte de tous les aspects des exploitations dans la r√©alisation de telles analyses: lesperformances "au champs" (rendement, marge brute) s'av√©rant de mauvais indicateurs de la performance finale. Nos r√©sultats montrentla capacit√© de l'agriculture familiale √† g√©n√©rer des revenus important alors m√™me qu'elle reste tr√®s peu dot√©e en capital. Dans les trois r√©gions √©tudi√©es de C√īte d'Ivoire, les exploitations familiales sont capables de rivaliser avec les exploitations patronales et industrielles voisines. Gr√Ęce √† des syst√®mes de culture complexes, associant cultures p√©rennes et cultures vivri√®res, elles cr√©ent biensouvent plus de richesse par unit√© de surface ou de travail que lesplus grandes exploitations. Ces derni√®res p√Ętissent de d√©s√©conomies d'√©chelles li√©es leur tailleet aux co√Ľts d'organisation du travail, ainsi que, dans le cas des plantations industrielles, de la poursuite d'une logique industrielleau d√©triment de la logique agricole.Les conclusions de ce travail ont d'importantes implications pour les bailleurs de fond ou les agences de d√©veloppement

    Performances économiques de l'agriculture familiale, patronale et d'entreprise

    No full text
    L'agriculture en C√īte d'Ivoire est le fait de diff√©rents types de syst√®mes de production, qui diff√©rent grandement les uns et les autres, en termes de taille, d'acc√®s aux ressources de production (travail, capital) ou encore de droits fonciers. Certaines r√©gions combinent sur un m√™me espace des syst√®mes de production familiaux, patronaux et d'entreprises, chacune de ces cat√©gories pouvant d'ailleurs renfermer une grande diversit√© de syst√®mes. Par ailleurs, ces diff√©rentes exploitations n'√©voluent pas en vase clos, loin de l√†, et elles interagissent et √©changent connaissances, ressources et produits finis. Leur trajectoire de diff√©renciation ‚Äď en constante √©volution ‚Äď ne peut se comprendre que par une √©tude fine de leurs caract√©ristiques et de leurs relations les unes aux autres. Il en va de m√™me pour l'√©tude de leurs performances √©conomiques. L'objectif de ce projet de recherche, dont les principaux r√©sultats sont rassembl√©s dans ce rapport, √©tait donc d'analyser le fonctionnement √©conomique de ces diff√©rents syst√®mes de production, et par cons√©quent leurs performances √©conomiques compar√©es, √† partir de trois √©tudes de cas en C√īte d'Ivoire, concernant plus particuli√®rement la culture de l'h√©v√©a, du palmier √† huile et de la canne √† sucre. Les r√©sultats montrent l'importance de la prise en compte de tous les aspects des exploitations dans la r√©alisation de telles analyses : les performances "au champs" (rendement, marge brute) s'av√©rant de mauvais indicateurs de la performance finale. Nos r√©sultats montrent la capacit√© de l'agriculture familiale √† g√©n√©rer des revenus important alors m√™me qu'elle reste tr√®s peu dot√©e en capital. Dans les trois r√©gions √©tudi√©es de C√īte d'Ivoire, les exploitations familiales sont parfaitement capables de rivaliser avec les exploitations patronales et industrielles voisines. Gr√Ęce √† des syst√®mes de culture complexe, associant cultures p√©rennes et cultures vivri√®res, elles cr√©ent bien souvent plus de richesse par unit√© de surface ou de travail que les plus grandes exploitations. Ces derni√®res p√Ętissent de d√©s√©conomies d'√©chelles li√©es leur taille et aux co√Ľts d'organisation du travail, ainsi que, dans le cas des plantations industrielles, de la poursuite d'une logique industrielle au d√©triment de la logique agricole. Les conclusions de ce travail ont d'importantes implications pour les bailleurs de fond ou les agences de d√©veloppement.JRC.D.4-Economics of Agricultur
    corecore