9 research outputs found

    L'environnement en Afrique

    Get PDF

    Déterminisme géologique et partage des ressources dans la Réserve de faune de Binder Léré (région des lacs de Léré au Sud du Tchad).

    No full text
    La réserve de Binder Nayri est située dans la province administrative du Mayo Dala au sud-ouest du Tchad, à proximité des lacs de Léré et de Tréné. Le grand lac de Léré, situé sur un bassin sédimentaire crétacé au cœur de formations panafricaines, représente une manne du point de vue des ressources et la proximité d'un axe routier majeur desservant le Cameroun et la République centrafricaine favorise les échanges économiques. Nous proposons en nous focalisant sur les ressources fournies par le sol et le sous-sol de montrer comment sont réparties et partagées les ressources naturelles dans la région de Léré, milieu très sollicité par ses habitants et soumis à des aléas climatiques. Basée sur une analyse de terrain spatialisée (cartographie géologique et pédologique) et complétée par des éléments de bibliographie, la méthode choisie fait également appel aux outils de télédétection (SPOT5) pour la mise à jour de la carte d'occupation du sol. La compilation globale aboutit à l'établissement d'une cartographie plurithématique et à une typologie des paysages. Les formations géologiques sont représentées par la Série de Zalbi, divers granitoïdes et des bassins sédimentaires récents. La Série de Zalbi considérée d'âge protérozoïque supérieur est constituée de volcanites basiques, d'argilites, d'ampélites et de spilites déformées, orientées NS et métamorphisées dans le faciès amphibolite. Des intrusions de gabbros et de tonalites ("Arc" de Boloro) à la marge orientale de la Série de Zalbi représentent la première étape d'accrétion panafricaine. Les relations entre cette première étape géodynamique et la mise en place et la déformation précoce de la tonalite protomylonitique (" orthogneiss ") des Chutes Gauthiot suivant des directions NS puis EW ne sont pas connues. La seconde étape voit l'accrétion d'Ouest en Est de la Série de Zalbi sur un domaine représenté par la tonalite des Chutes Gauthiot. La troisième étape correspond à l'intrusion massive de granites (type Massif de Léré) non déformés et à des décrochements. L'histoire géologique s'achève avec des intrusions de dykes doléritiques et des bassins d'effondrement crétacés (Série de Lamé). Ces formations du substratum sont altérées en sols rouges tropicaux variés ou en vertisols. La variété et l'état des profils d'altération sont pris en compte dans l'établissement des toposéquences bases de la typologie des paysages. Quatre grands types de paysages sont mis en évidence et analysés : - type 1 : en relation avec l'orthogneiss des Chutes Gauthiot, - type 2 : associé aux séries horizontales sédimentaires de Lamé, - type 3 : lié aux plutons granitiques du Massif de Léré - et type 4 caractérisé par la Série métavolcanique de Zalbi. La corrélation, en termes de ressources agro-pastorales et minières, des variations des sols et du substratum, avec l'analyse de l'utilisation actuelle de ces ressources permet de fournir quelques indications quant aux dynamiques économiques et sociales dans la région de Léré, mais également de voir quelles sont les perspectives en matière d'occupation du sol dans ce secteur et du devenir de la réserve

    Phytocénose à Mallotus oppositifolius et Macrosphyra longistyla dans le sous-bois des plantations privées de teck (Tectona grandis) de la commune d’Abomey-Calavi, Sud-Bénin

    No full text
    A study has been undertaken in the natural undergrowth of private teak plantations in Abomey-Calavi using the synusial approach to phytosociology. Pedological and topographical factors and private teak plantation production within plant communities have been studied. Mallotus oppositifolius and Macrosphyra longistyla community is identified on acid clayey-sandy soils. It is composed of eight vegetal synusia and represents the fourth stage growth of the vegetation succession in the study area. Mean diameter of teak in this plant community varied between 5.7 cm and 15.8 cm while the mean height is between 6.5 m and 13 m and, the basal area between 10.7 m2/ha and 18.9 m 2/ha. This community is indicative of the most productive forest sites of the municipality.SCOPUS: ar.jinfo:eu-repo/semantics/publishe

    Caractéristiques structurelles et écologiques des phytocénoses de sous-bois des plantations privées de teck du département de l’Atlantique (Sud-Bénin, Afrique de l’Ouest)

    No full text
    Structural and ecological characteristics of private Teak plantations in the Atlantic Department, South Benin, were studied according to the synusial approach of phytosociology in order to contribute to the sustainable management of the plantations. The study of dendrometric characteristics of Teak plantations was done by establishing two temporal plots, each of 1 are. In each plot, the stem girth of the trees and the total height of three mean trees were measured. A total of 99 vegetal synusias has been described, then combined into 18 phytocoenoses. Ecological characteristics are also studied.SCOPUS: ar.jinfo:eu-repo/semantics/publishe
    corecore