Les systèmes agro-pastoraux économes : élevage et agro-écologie en régions de moyenne montagne et de piémont méditerranéen

Abstract

On the Limousine Moutain and the Lodévois, two small middle mountain and foothills regions of the Massif central, animal husbandry development focused on increasing physical productivity of human work led to an increased part of fodder and concentrated feeds in the flock diet, and increased the grassland use at the expense of the rangelands. One the basis of flock feeding, those rangelands were mainly abandoned or planted with conifers. Several breeders with limited access to moto-mechanized areas go against this dynamic. Thus, they try to reorganize the alimentation of their flocks around diversified rangeland grazing, which implies a systemic modification of production logics. The technoeconomic analysis of these agropastoral systems indicates a significant reduction of fodder and concentrated feed needs and consequently allows less farm equipments investments and input purchases. Comparing the economic results of agro-pastoral farms and farms that have remained within the dominant agricultural development movement shows that despite the reduction of the production per animal and the flock size per active person, these systems called frugal create more added value and help maintaining or even creating jobs in areas that would have been abandoned otherwise. This frugal agro-pastoral systems seems an alternative to the dominant agricultural development in these two middle mountain and foothills regions. However, the development of these systems on a larger scale is currently restrained by the lack of short-circuit outlets for agro-pastoral products, which are often out of step with standard products. Furthermore, the current subsidies allocation of the Common Agriculturis is less advantageous for agropastoral systems and can also impeach their running.Sur la Montagne limousine et dans le Lodévois, deux petites agricoles respectivement de moyenne montagne humide et de piémont méditerranéen du Massif central, le développement de l'élevage centré sur l'accroissement de la productivité physique du travail a conduit à l'augmentation de la part des fourrages distribués et des aliments concentrés dans l'alimentation des troupeaux et au recentrage du pâturage sur les prairies. Les parcours, qui fournissaient auparavant la base de l'alimentation des troupeaux, ont été progressivement abandonnés, ou ont pu faire l'objet de plantations de résineux. À rebours de ce mouvement dominant, quelques éleveurs ayant un accès limité aux terres moto-mécanisables ont au contraire cherché à replacer au centre de l'alimentation de leurs troupeaux le pâturage des parcours, ce qui implique une modification systémique des logiques de production. L'analyse du fonctionnement technico-économique de ces systèmes agro-pastoraux révèle une importante réduction des besoins en fourrages et aliments concentrés, qui se traduit par des investissements en matériel agricole et des achats d'intrants très limités. Malgré une baisse des niveaux de production par animal et une taille de cheptel élevé par actif inférieur, ces systèmes qualifiés d'économes sont bien plus créateurs de richesses et d'emplois agricoles que ceux restés dans le mouvement de développement agricole dominant, tout en utilisant des terres qui seraient autrement à l'abandon. Si ces systèmes économes semblent pouvoir constituer une alternative au développement agricole dans ces régions, leur diffusion reste limitée par les débouchés pour une production agricole hors des standards de l'aval et par le mode actuel d'attribution des subventions de la Politique Agricole Commune, dont ils bénéficient moins et qui peuvent entraver leur fonctionnement

Similar works

Full text

thumbnail-image

thèses en ligne de ParisTech

redirect
Last time updated on 12/05/2024

This paper was published in thèses en ligne de ParisTech.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.