oaioai:edpsciences.org:dkey/10.1051/hydro:1991103

Evaluation de la qualité des eaux d'une rivière avec les protozoaires ciliés comme bioindicateurs de pollution. Comparaison avec la physico-chimie

Abstract

Le but de notre étude était de connaître l'impact de la restructuration d'une station d'épuration sur la qualité des eaux de la Dore, grâce à l'utilisation des Protozoaires Ciliés comme indicateurs et à l'analyse physico-chimique des eaux. Pour la récolte du matériel biologique, un substrat artificiel (blocs de polyuréthane) a été utilisé permettant ainsi un échantillonnage standardisé. Après détermination des Ciliés et comptage des individus, l'application du système des saprobies, l'étude de la structure du peuplement (indices de diversité, diagrammes rang-fréquence) et analyse factorielle des correspondances permettent la mise en évidence de la qualité des eaux. Parallèlement une étude physico-chimique a été faite. 9 points du cours d'eau ont été suivis. L'étude montre une nette amélioration de la qualité des eaux au niveau de tous les points situés en aval du rejet de la station d'épuration par rapport à des études faites en 1985 et 1986 avant la restructuration de la station. Seules des pollutions organiques vraisemblablement d'origine domestique ont été enregistrées entre certaines stations. Les résultats des deux méthodes traités par l'A.F.C. (Analyse Factorielle des Correspondances) concordent sur l'ensemble de l'étude

Similar works

Full text

thumbnail-image

EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0)

Provided original full text link
oaioai:edpsciences.org:dkey/10.1051/hydro:1991103Last time updated on 4/10/2020

This paper was published in EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0).

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.