10.3917/esp.135.0019

Le consommateur ambulant : mobilités, stratégies et services

Abstract

Bien souvent, le consommateur est abordé en deux lieux clos et fixes : soit le foyer, où le ménage prend ses décisions économiques et où il consomme la plupart des services et des biens qu'il acquiert, soit le lieu de vente, établissement organisé pour offrir ces services ou ces biens. Ici, nous nous intéressons au consommateur en tant qu'il est en mouvement, utilisateur de dispositifs spatiaux et techniques qui permettent son déplacement. Il apparaît ainsi à une échelle plus englobante comme un acteur qui, en reliant des lieux et des types d'espace différents, produit un territoire structuré de façon réticulaire. Nous considérons que l'expérience de la mobilité est constituée de plusieurs autres dimensions que le déplacement. Les actes d'achat et de consommation sont omniprésents et créent autant d'espaces-temps commerciaux intégrés à l'espace-temps du déplacement. Cela va de l'achat " furtif " que son caractère routinier et sa modestie financière rendent invisible (acquérir le journal en partant au travail, recharger son téléphone mobile, prendre du pain en rentrant le soir), à l'achat d'opportunité en fonction des ruptures de la continuité du déplacement (manger un sandwich entre deux trains, acheter un cadeau de dernière minute pour la personne que l'on va rencontrer, etc.), en passant par l'achat programmé qui insère un mouvement spécifique dans un enchaînement de déplacements.Pourquoi qualifier d'ambulant ce voyageur-consommateur du quotidien ? Les études sur le commerce dit " ambulant " se focalisent en fait seulement sur les vendeurs ou les marchands ambulants, et pas sur les clients. En étendant l'attention à ces derniers, il ne s'agit plus de considérer une activité marginale ou pittoresque, mais un ensemble beaucoup plus vaste d'acteurs et de pratiques. Une grande partie des clients ambulants a recours à des vendeurs fixes. En général, les consommateurs associent les différentes formes de vente qu'ils rencontrent au cours de leur pratique de mobilité.Consommateurs, clients ou acheteurs ? Pour synthétiser les différences entre ces termes, considérons l'acheteur comme défini par le moment même de la transaction, dans l'interaction directe avec le vendeur : il n'y a donc pas de déplacement significatif dans l'espace-temps de la transaction, mais celle-ci implique la mobilité préalable de l'une et/ou l'autre partie pour qu'elles se rencontrent. Le client est un acheteur encore potentiel, un usager ou un citadin dont les déplacements peuvent l'amener à se convertir en acheteur, ou bien déjà servi, qui emporte son achat. Le consommateur englobe le client et l'acheteur, en intégrant aussi l'usage qui est fait des biens ou services acquis, et nous offre ainsi un point d'observation des conditions tant sociales que spatiales dans lesquelles les demandes et les besoins sont définis.Ces besoins apparaissent ici comme essentiellement urbains. Le consommateur est analysé par la plupart des articles comme un citadin-voyageur au quotidien, un micro-stratège qui organise ses routines de déplacement dans l'espace de ses pratiques ordinaires, de façon à les optimiser pour répondre à divers besoins (approvisionnement, accès à l'information, divertissement...). Il apparaît que dans les métropoles contemporaines, les conditions de vie et de mobilité sont marquées par l'évolution conjointe de ces routines et du processus d'individualisation. Les routines semblent plus complexes car moins stables et moins répétitives qu'elles ne le furent dans le régime fordiste de relation au travail et à la consommation. L'individualisation reporte sur chaque individu des arbitrages qui furent naguère davantage collectifs (gestion des horaires, choix alimentaires, etc.). L'hétérogénéisation des mobilités et des modes de vie peuvent expliquer le renforcement de la figure du consommateur nomade ou volatile, impulsif ou furtif, que nous analysons ici au travers de son " ambulantage "

Similar works

Full text

thumbnail-image
oai:HAL:halshs-00362773v1Last time updated on 5/7/2019

This paper was published in HAL - UPEC / UPEM.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.