Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Les Iroquois et les terres du Sault-Saint-Louis : étude d'une revendication territoriale (1760-1850)

By Karol Pepin

Abstract

Après la Conquête de la Nouvelle-France, la couronne britannique devient la seule puissance européenne et, par le fait même, le seul interlocuteur des nations amérindiennes de l'Amérique du Nord. Avec les transformations que connaissent les colonies de l'Est du Canada au XIXe siècle, dont l'augmentation de la population d'origine européenne, les autorités britanniques se voient confronter à diverses revendications des Autochtones concernant leurs territoires de chasse, mais aussi à pour des portions de terres plus restreintes, concédées sous le Régime français. Les communautés amérindiennes installées dans la vallée du Saint-Laurent subissent aussi les pressions des colons sur les terres qui leur avaient été réservées avant la Conquête et protestent auprès des autorités coloniales, demandant soit une meilleure protection de leurs terres soit la rétrocession de certaines portions, dont elles avaient été dépossédées injustement. Les Iroquois de Kahnawake sont des acteurs actifs dans ce processus accusant les Jésuites de les avoir dépossédés d'une portion de la concession qui leur avait été accordée, en 1680, sous le Régime français: les terres du Sault-Saint-Louis. Les premières plaintes des Iroquois contre les Jésuites remontent à la fin du Régime français. Elles vont se poursuivre sous le Régime anglais et donner lieu à de nombreuses pétitions et requêtes. Après le jugement Gage, en 1762, qui reconnaît à eux seuls les droits de jouir de la terre du Sault-Saint-Louis, les Iroquois de Kahnawake présentent à chaque gouverneur au cours de la période étudiée une plainte concernant cette même terre. Ils considèrent qu'ils sont privés d'une partie de leur concession par l'empiètement de la seigneurie de Laprairie-de-Ia-Magdeleine, appartenant aux pères de la Compagnie de Jésus. C'est l'objet de la revendication des Iroquois du Sault-Saint-Louis que nous avons choisi d'étudier sous l'aspect tant des motivations, des stratégies et des arguments des Iroquois de Kahnawake que des autorités coloniales britanniques, entre la Conquête de la Nouvelle-France et le milieu du XIXe siècle. Cette recherche permet notamment de comprendre le processus des revendications territoriales que les Amérindiens domiciliés de la vallée du Saint-Laurent\ud entreprennent auprès des autorités coloniales britanniques. La revendication des Iroquois de Kahnawake concernant les terres du Sault-Saint-Louis a permis à ces derniers de manifester avec vigueur leur volonté de protéger leurs particularités et leurs droits afin de demeurer des acteurs importants dans un contexte politique qui leur était défavorable. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Kahnawake, Jugement Gage (1762), Amérindiens domiciliés (relations avec), Politique indienne (Canada, XIXe siècle), Biens des Jésuites

Topics: Jésuites, 1750-1799, 1800-1849, Droits territoriaux, Histoire, Iroquois (Indiens), Relation avec l'État, Revendication autochtone, Revendication territoriale, Terres autochtones, Kahnawake (Québec : Réserve indienne)
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:3271

Suggested articles

Citations

  1. (1940). 1. The wars of the Iroquois, doi
  2. 1792. Les acteurs, les institutions et les frontières.
  3. (1982). A Growing Partnership: Historians, Anthropologists and American Indian History ».
  4. (1991). A new people in an age of war; The Kahnawake Iroquois, 1667-1760, Thèse de doctorat, The college of William and Mary,
  5. (2002). Alliance et dépendance: comment la couronne britannique a obtenu la collaboration des Indiens de la vallée du Saint-Laurent entre 1760-1774,
  6. (1981). American Indians and Christians Missions. doi
  7. (1981). Annaotaha et Dollard vus de l'autre côté de la palissade», Revue d'histoire de l'Amérique française,
  8. (1983). As Long As the Sun Shines and Water Flows. A reader in Canadian native Studies. Vancouver, doi
  9. (2003). Beyond the Covenant Chain: The Iroquois and their neighbors in Indian doi
  10. (1982). Canada: derrière l'épopée, les autochtones.
  11. (1999). Conspiracy of Interest: Iroquois dispossession and the Rise of doi
  12. (1988). Culture Theory in Contemporary the history ».
  13. (2000). de personne: sexes, genres et pouvoirs en lroquoisie ancienne, doi
  14. (1974). débuts du régime seigneurial au Canada.
  15. (1962). des deux Canadas, 1791-1840. Trois-Rivières, Édition du Soc,
  16. (1996). des terres seigneuriales au Canada. La pratique et un des cas particulier: la limite entre La Prairie et la terre du Sault-Saint Louis. Rapport présenté au Ministère des Affaires indiennes et du
  17. (1996). Douze leçons sur l'histoire.
  18. (1983). Education for Francisation: the case of New-France in the XVIIth century»,
  19. (2000). Empire et métissage: la naissance du Pay d'En Haut, une région franco-amérindienne, 1660-1715, Thèse
  20. Enclaves amérindiennes: Les réductions du Canada,
  21. (1990). Enfants d'Aataentsic. Histoire du peuple Huron. doi
  22. (1997). Enfants du néant et mangeurs d'âme: guerre, culture et société en lroquoisie ancienne,
  23. (2000). Essai sur quelques éléments de l'écriture de l'histoire amérindienne ». Revue d'histoire de l'Amérique française,
  24. (1634). et identité: le cas des Hurons et des Iroquois
  25. (1978). Heeding the voices of our Ancestors. doi
  26. (1999). Histoire de la Nouvelle-France X. Le reg/me militaire et la disparition de la Nouvelle-France, 1759-1764, Fides, doi
  27. (1984). Histoire des autochtones du Québec, 1760-1867. Rapport présenté au Ministére des Affaires indienne et du
  28. Historic Caughnawaga,
  29. (1990). Indiens, la fourrure et les Blancs. doi
  30. (1991). Iroquois chrétiens des « réductions », 1667-1770, 1: Migration et rapports avec les Français ». Recherches amérindiennes au Québec,
  31. (1991). Iroquois chrétiens des « réductions », 1667-1770, Il : Rapport avec la ligue iroquoise, les Britanniques et les autres nations autochtones ». Recherches amérindiennes au Québec,
  32. (1988). Iroquois Land Claims. doi
  33. (1996). Iroquois, les Jésuites et le Roi; La terre du Sault-SaintLouis dans le régime seigneurial canadien (1680-1854), Rapport préparé pour Ministère des Affaires indiennes et du
  34. (1992). Jesuits' Estates in Canada, Public Property.
  35. (2000). L'histoire des Premières Nations, approche et orientations». Revue d'histoire de l'Amérique française,
  36. (2000). L'historiographie des Amérindiens au Canada: quelques données et commentaires portant sur les directions de la recherche et sur les travaux en cours». Revue d'histoire d'Amérique française,
  37. (1650). L'importance stratégique des Sept Nations du Canada
  38. (1997). L'usurpation de la souveraineté autochtone.
  39. (1990). La fin des alliances franco-indiennes: enquête sur un sauf conduit de 1760 devenu un traité en
  40. La formation des institutions parlementaires québécoises,
  41. (1992). La Grande Paix de Montréal de 1701. Les voies de la diplomatie franco-amérindienne. Montréal, Recherches amérindiennes au
  42. (2002). La justice coloniale britannique et les Amérindiens au Québec 1760-1820 : 11- En territoire colonial» Recherches amérindiennes au Québec,
  43. (2002). La justice coloniale britannique et les Amérindiens au Québec 1760-1820 1- En terres amérindiennes» Recherches amérindiennes au Québec,
  44. (1989). La Proclamation royale de 1763: le droit refait l'histoire »,
  45. (1992). Laprairie en Nouvelle-France 1670-1760: Étude d'histoire sociale,
  46. (1980). Le Bas-Canada 1791-1840. Changements structuraux et crise. Ottawa, Édition de l'université d'Ottawa, 28 édition,
  47. (1985). Le pays renversé: amérindiens et européens en Amérique du Nord-Est (1600-1664). Montréal, Boréal Expess,
  48. (1999). Le Québec sous le régime anglais,
  49. (1981). Le règlement des revendications des Autochtones au Canada, 1867-1979. Ottawa, Affaires indiennes et du Nord canadien,
  50. (1989). Leçon sur l'histoire.
  51. (1975). Les biens des jésuites et les projets d'université de 1843 ». Les Cahiers des dix,
  52. (1994). les fils de Caïn. Jésuites et Amérindiens nomades en Nouvelle France,
  53. (2000). Les garanties d'un traité disparus: le traité d'Oswegatchie, 30 août 1760 ».
  54. (2000). Les Iroquois et la guerre de Sept ans, doi
  55. (1906). Les Jésuites de la Nouvelle-France au XVIIIe siècle, d'après des documents inédits. Paris, Alphonse Picard et fils,
  56. Les médailles décernées aux indiens: étude historique et numismatique des colonisations européennes en Amérique. Ottawa, The Mortimer co.,
  57. (2001). Les origines de la Fédération des Sept Feux ». Recherches amérindiennes au Québec,
  58. (2000). Les pièges de la judiciarisation de l'histoire autochtone». Revue d'histoire d'Amérique française,
  59. (1996). Les premières nations du Canada: Depuis les temps les plus lointains jusqu'à s jours.
  60. (2000). Les traités des Sept-Feux avec les Britanniques. Droits et pièges d'un héritage colonial au
  61. (1949). Missionnaire de l'est de la Nouvelle-France ». Revue d'histoire de l'Amérique française,
  62. (1992). Ne faire qu'un seul peuple? Iroquois et Français à l'<<âge héroïque» de la Nouvelle-France (1600-1660), Thèse de doctorat,
  63. (1981). Pour une histoire plus objective entre les colonisateurs et les autochtones en Nouvelle-France », Recherches amérindiennes au Québec,
  64. Presses de l'Université Laval, 1970,281 p. CHARAUX, Charles-Théophile. Mémoire sur les biens des Jésuites en Canada.
  65. (1997). Qui sont les Sept Nations du Canada? Quelques observations sur une appellation ambiguë». Recherches amérindiennes au Québec,
  66. (1996). Rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones. Ottawa, Commission royale sur les peuples autochtones,
  67. (1979). Rapport pour le Ministère des Affaires indiennes et du Nord Canada,
  68. (1995). régime seigneurial au Canada. De ses origines jusqu'à l'Acte seigneurial de 1854. Rapport présenté pour le Ministère des Affaires Indiennes et du
  69. (1995). Septentrion, 2e édition,
  70. (1963). Settlement as an Aspect of Iroquoian adaptation at the Time of the Contact »,
  71. (2003). Sillery terre huronne? Étude de la première revendication territoriale des Hurons de Lorette (1791-1845), Mémoire de Maîtrise, Université du Québec à Montréal,
  72. (1989). Skyscrapers Hide the Havens. A History of Indian-White Relations in doi
  73. (1982). Some Thoughts on the Ethnohistory of Missions ».
  74. (1998). terrier du Saint-Laurent en 1674. Montréal, Édition du Méridien,
  75. (1996). The Cambridge history of the native peoples of the Americas, Cambridge, Angleterre, doi
  76. (1950). The first Indians «reserves» in Canada». Revue d'histoire de l'Amérique française,
  77. (1993). The founders of America: how Indians discovered the land, pioneered in it, and created great classical civilizations, how they were plunged into a Dark Age by invasion and conquest, and how they are reviving. doi
  78. (1998). The Great Law ant the Longhouse. A po/itiqcal History of the Iroquois Confederacy. doi
  79. (1998). The Iroquois in the war of 1812, doi
  80. The Jesuit's Estates Question. A Study of the Background for the Agitation of 1889. doi
  81. (1999). The Kahnawake Iroquois and the Lower-Canadian Rebellions, 1837-1838., Mémoire de maîtrise en anthropologie,
  82. (1979). The land right of indigenous Canadian peoples, as affected by the Crown's acquisition of theiir territories.
  83. (1991). The Middle Ground. Indians, Empires, and Republics in the Great Lakes Region: 1650-1815. Cambridge, doi
  84. (1921). The Papers of Sir William Johnson, doi
  85. (1949). The policy of «francisation» as applied to the Indians during the Ancient regime ». Revue d'histoire de l'Amérique française,
  86. (1927). The Seigniorial Regime in Canada.
  87. The treaties of Canada with the Indians of Manitoba and the north-west territories, including the negotiations on which they were based, and other information relating thereto.
  88. (1986). The Unfinished Edifice ».
  89. (1667). To the Other Side of the Sky: Catholicism at Kahnawake, doi
  90. (1995). traités d'Oswegatchie et de Kahnawake (1760) : contexte, acteurs et contenu. Rapport présenté pour le Ministère des Affaires Indiennes et du
  91. (1983). War and Culture: The Iroquois Experience», dans
  92. (1950). Warfare of the Iroquois and their northern neighbors, thèse de doctorat,
  93. (1998). XVIIe -XIXe siècle. Sillery, Septentrion,
  94. (1997). Your fyre shall burn no more; Iroquois Policy toward New France and Its Native Allies to 1701,

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.