Article thumbnail
Location of Repository

Relations allométriques et allocation des ressources chez Scirpus maritimus

By Christophe Gouraud

Abstract

Au XIX ème siècle, la construction d'un réseau de digues autour du delta du Rhône a conduit à l'établissement de nouveaux milieux colonisés par de nouvelles espèces végétales et animales. Ces nouveaux milieux caractérisés, entre autre, par des marais temporaires ont vite été utilisés comme pâturage par le bétail et les chevaux durant la période estivale. Le Scirpe maritime (Scirpus maritimus L.) présent dans ces terres fertiles est alors devenu une des espèces végétales les plus appétantes pour ces herbivores qui en consomment les parties aériennes. Au début des années 80, les Oies cendrées (Anser anser anser) ont commencé à s'installer en quartier d'hivernage dans ces marais temporaires et leur ef'fectif' n'a cessé d'augmenter pour atteindre 1300 individus au cours de l'hiver 1999/2000. En se nourrissant des tubercules de Scirpe maritime, les oies occasionnent des déconnexions physiologiques dans les chaînes rhizomateuses que forment les parties souterraines de Scirpus maritimus. De telles déconnexions peuvent perturber l'allocation des ressources, le mode de reproduction et par conséquent la dynamique des scirpaies. Nous avons déterminé les tailles optimales de quadrat et de carotte pour échantillonner les parties aérienne et souterraine de Scirpus maritimus. Par la suite, nous avons élaboré des relations allométriques sur Scirpus maritimus. Un total de 115, 120 et 60 tiges a été échantillonné en 2002 et 2003 dans un marais brouté et pâturé par les oies et le bétail et en 2003 dans un marais non fréquenté par ces herbivores, respectivement. Ces relations nous ont permis d'estimer la biomasse aérienne du Scirpe maritime dans chacun de ces marais. Nous avons également déterminé la relation entre les biomasses aérienne et souterraine, Nous avons utilisé les précédentes données de biomasses et de densités (aériennes et souterraines) pour discerner si les plants de Scirpe allouaient différemment leurs ressources dépendamment que ceux-ci sont broutés et pâturés par les deux herbivores. Des données sur la salinité de l'eau, la durée de submersion et la densité d'oies en alimentation ont également été intégrées dans les analyses. Les quadrats de 15 x 15 cm et les carottes de 15 x 15 x 15 cm se sont avérés être les tailles optimales pour échantillonner les parties aérienne et souterraine. La hauteur et le diamètre ont expliqué plus de 95% de la variation de la biomasse des tiges mais les modèles allométriques différaient entre les années et entre les marais. Malgré une sous-estimation des relations allométriques sur la biomasse obtenue par l'échantillonnage destructif, les résultats sont encourageants dans le sens où ils nous permettent de voir qu'il est possible d'estimer de manière non destructive les biomasses aérienne et souterraine dans des milieux perturbés; la biomasse de tubercules et la biomasse souterraine totale ayant été prédites avec justesse par la biomasse aérienne. Même si la biomasse souterraine est deux fois plus importante dans le marais brouté, il semble que les oies et le bétail n'aient pas eu un impact important sur la structure et la dynamique des scirpaies étudiées. Il est possible que les ef'fets des herbivores aient été tamponnés par l'étroit niveau d'intégration physiologique des genets de scirpe. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Relations allométriques, Échantillonnage non destructif, Scirpus Maritimus, Herbivorie, Allocation des ressources, Plante clonalc, Biomasse, Scirpe maritime, Marais

Topics: Scirpus maritimus, Chaîne alimentaire, Herbivore, Dynamique des populations
Year: 2006
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:1654

Suggested articles

Citations

  1. (1970) Herbaceous wetland vegetation in the aspen grove and grassland regions of doi
  2. (1970) Species - soil relationships on sulfate dominated soils of South doi
  3. (1974). Inland halophytes of the United
  4. (1991). A review of the salt sensitivity of the Australian fresh-water biota. doi
  5. (2003). Activity budget of an increasing wintering population of Greylag geese 1I1 southern France.
  6. (1998). Biologie des populations d'une espèce clonale: Architecture et fonctionnement clonaI chez Scùpus l1laritil1lus dans les marais temporaires méditerranéens du sud de la France.
  7. (1990). Effects of goose grazmg on the quality of Scirpus americanus rhizomes.
  8. (1988). Effects of grazing and inundation on pasture quality and seed production in a salt marsh. doi
  9. (1991). Effects of various water depths on Scirpus marilimus L.: field and expcrimental observations. Verhandlungen Internationale Vereinigung/ùr theoretische und ongewanLfle
  10. (1989). Effects of water depth on Typha latifolia and Typha domingensis. doi
  11. (1995). Effects of wintering Grey1ag geese Anser anser on their Scirpus food plants. doi
  12. (2002). En d'autres termes, nous voulions caractériser l'allocation des ressources chez Scirpus maritimus dépendamment que celui-ci soit brouté ou non par les herbivores. Nous avons observé une différence significative de la biomasse aérienne dans le St-Seren
  13. (2002). Facilitation versus competition in grazing herbivore assemblages. doi
  14. (1999). Functional specialization of ramets in Scirpus l1laritil1lus - Splitting the tasks of sexual reproduction, vegetative growth, and resource storage.
  15. (1989). Genet and ramet demography of Oenocarpus mapora ssp. mapora, a clonaI palm of Panamaniam tropical moi st forest. doi
  16. (1996). Growth and morphology of Scirpus lacuslris and S. maritimus seedlings as affected by water 1eve1 and light availability. Functional Ecology, doi
  17. (2001). JMP start statistics. A guide to statistics and data analysis using
  18. l (1987a) The effects of grazing by grcater snow geese on the vegetation of tidal marshes in the St.Lawrence estuary.
  19. (1989). Localized defoliation stress and the movement of 14C-photoassimilates between tillers of Carex bigelowii. doi
  20. (1986). Numerical trends, habitat use, and activity of Greylag Geese wintering in southwestern Spain.
  21. (2001). Plan de gestion de la Tour-du-Valat
  22. (1995). Restoration of seasonally-tlooded marshes in abandoned l'icefields in the Camargue (Southern France) Prcl iminary rcsuJts on vegetation and use by dllCks.
  23. (1984). Root growth response to defoliation in 2 Agropyron bunchgrasses. Field observations with an improved root periscope. doi
  24. (2003). Salinity as the major factor affecting Scirpus marilimus annual dynamics - Evidence from field data and greenhouse experiment.
  25. (1986). Sorne aspects of the foraging eco10gy of a wintering grey 1ag goose Anser anser population.
  26. (1996). The alkali (Scirpus maritimus L.) and saltmarsh (s. rohustus Pursh) bulrushes: A literature review.
  27. (1988). The effect of tiller removal and tiller defoliation on competition between the main shoot and tillers of Spring Barley. doi
  28. (1998). The effects of rhizome severing on the clonaI growth and clonaI architecture of Scirpus maritùnus.
  29. (1981). The effects of water 1eve1 on the growth and reproduction of Seirpus maritimus var. paludosus.
  30. (1992). The evoIution of Iife histories
  31. (1997). The impact of grubbing by Greylag Geese (Anser anser) on the vegetation dynamics of a tidal marsh. Aquatic Botany, doi
  32. (1971). The occurrence of the grey lag goose A nser anser in the western part of its distribution area.
  33. (1990). The spatial structure of clonaI plants: control and consequenses. ln Clonai growth in plants: regulation and funetion
  34. (1976). Underground organs of Phragmites communis, their growth, biomass and net production.
  35. (1988). Use of Bulrush marshes by Greater Snow Geese during staging. JUl/mol of Wildlife Management,
  36. (1972). Vegetation of prairie potholes, North Dakota, in relation to quality of water and other environmental factors.
  37. (1966). Vegetation of saline areas in Saskatchewan. doi
  38. (1997). Vertebrate herbivory in managed coastal wetlands : a manipulative experiment. doi
  39. (1976). Wetland classification in western Canada: a guide to marshes and shaJlow open water wetlands in the grasslands and parklands of the Prairie Provinces. Canadian Wildlife Service Report Series No 37. Canadian Wildlife Service,
  40. (2004). Wintering diet of greylag goose Anser anser in Camargue (France, Méditerranée) (In French "vith English summary).

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.