Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Caractérisation du site commun d'intégration KIS2 : implication de MIR-106-363 dans les leucémies de type T

By Séverine Landais

Abstract

L'objectif de ma thèse était de trouver de nouveaux oncogènes impliqués dans les leucémies de type T, en utilisant la méthode d'étiquetage rétroviral. Pour induire des leucémies de type T chez la souris, nous utilisons le rétrovirus RadLV qui induit la maladie en un temps de latence très court. La première étape de mon travail a consisté en la recherche de sites communs d'intégration (SCIs) de RadLV dans des thymomes de souris induits par ce rétrovirus. Nous avons trouvé un nouveau SCI que l'on a appelé Kis2, situé sur le chromosome X et impliqué dans 11 % des tumeurs analysées. Après avoir répertorié les gènes du locus, nous avons montré que les intégrations de RadLV au niveau du locus Kis2 provoquaient la surexpression de deux gènes. Le premier, situé très proche du SCl, correspond à un ARN non-codant que l'on a baptisé Kis2. Le deuxième, situé 300 kb en amont, correspond au gène Phf6, récemment impliqué dans un syndrome de retard mental. Nous avons donc mis en évidence que les intégrations rétrovirales pouvaient activer plusieurs gènes à la fois, et ce sur de longues distances. La deuxième étape de mon travail a consisté en la caractérisation du gène Kis2. Les intégrations rétrovirales provoquent la surexpression de cinq transcrits de ce gène, mettant en évidence un profil d'épissage complexe. Son caractère non-codant a rendu ce gène énigmatique, jusqu'à ce que l'on découvre en 3' du gène la présence du groupe de microARN (miARN) miR-106-363. Nous avons pu montrer qu'en définitive les ARN Kis2 correspondaient au pri-miARN de miR-106-363, qui se compose de six miARN (miR-106a, miR-18b, miR-20b, miR-19b, miR-92-2 et miR-363). La surexpression de ces pri-miARN dans les tumeurs de souris conduit à l'accumulation de miR-106a, miR-20b, miR-19b et miR92-2. Dans 46% des leucémies de type T humaines, le pri-miARN miR-106-363 est également surexprimé, conduisant à une surproduction de miR-19b et miR-92-2, et parfois de miR-106a. Nous montrons donc l'implication de miR-106-363 dans les leucémies humaines, et également l'existence d'une régulation post-transcriptionelle de ce groupe dont tous les miARN ne sont pas produits en même temps et dans les mêmes quantités. De façon intéressante, miR-106-363 est homologue au groupe miR-17-92, connu pour être impliqué entre autres dans des lymphomes de type B. Pour apprécier le potentiel oncogénique de miR-106-363, nous avons réalisé un test d'indépendance d'ancrage sur des cellules NIH3T3. Les résultats indiquent que miR-106a, miR-20b, miR-19b et miR-92-2 sont capables d'induire la formation de colonies. Nous avons par la suite procédé à l'identification de gènes cibles de ces miARN. Parmi une sélection de prédictions informatiques communes à miR-106a/20b, miR-19b et mir-92, nous avons choisi les gènes à caractère suppresseur de tumeur. Nous montrons que les gènes Mylip. Rbp1-like et possiblement Hipk3 sont ciblés par ces miARN, et que leur expression est inversement corrélée à celle de miR-106-363 dans les tumeurs de souris. Nos résultats constituent de nouveaux indices quant aux mécanismes oncogéniques relatifs à la surexpression de miR-106-363. Le dernier volet de ma thèse concerne l'identification de protéines interagissant avec les ARN Kis2. Ce travail était destiné à nous renseigner sur le rôle de ces ARN, alors que nous n'avions pas connaissance de miR-106-363. J'ai identifié par spectrométrie de masse trois protéines candidates: hnRNP A2/B1, hnRNP A3, KSRP, et possiblement PSF. Le rôle de ces protéines orienté vers la régulation de l'épissage m'a conduit à formuler l'hypothèse de l'implication de ces protéines dans la production des différents transcrits du gène Kis2. Finalement, ce profil d'épissage complexe pourrait être relié à l'expression différentielle des miARN de miR-106-363, et constituer un élément de régulation post-transcriptionelle de l'expression des miARN. Les interactions de ces protéines avec les ARN Kis2 restent toutefois à confirmer in vivo. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Leucémie, Étiquetage rétroviral, Oncogène, MicroARN

Topics: Rétrovirus, Micro-ARN, Oncogène, Leucémie
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:872

Suggested articles

Citations

  1. 124: doi
  2. A microRNA detection system based on padlock probes and rolling circJc amplification. doi
  3. (2006). A microRNA expression signature of human solid tumors defines cancer gene targets. Proc Natl Acad Sc doi
  4. (2006). Activation of an oncogenic microRNA cistron by provirus integration. doi
  5. Asymmetry in the assembly of the RNAi enzyme complex. doi
  6. Berryman l\1. Ezrin: a protein requiring conformational activation to link microfi!aments to the plasma membrane in the assembly of cell
  7. (2006). Branton P.E. RBP 1 family proteins exhibit SUMOylation dependent transcriptional repression and induce cell growth inhibition reminiscent doi
  8. c-Myc regulated microRNAs modulate E2Flexpression.
  9. (2005). Combinatorial microRNA target predictions. doi
  10. (2005). Conserved seed pairing, often tlanked by adenosines, indicates that thousands of human genes are microRNA targets. doi
  11. et al. Characterization of BRCAAI and its novel antigen epitope identification. Cancer Epidemiol
  12. et al. PML Is Required for Homeodomain interacting Protein Kinase 2 (HIPK2)-mediated p53 Phosphorylation and Cell Cycle Arrest but Is Dispensable for the Formation of HIPK Domains.
  13. (2006). Extensive post-transcriptional regulation of microRNAs and its implications for cancer. Genes & Dev doi
  14. FIGURE LEGENDS doi
  15. (2006). HTLV-I antisense transcripts initiating in the 3'LTR are alternatively spliced and polyadenylated. Retrovirology
  16. (2006). Human microRNA clusters: Genomic organization and expression profile in leukemia cell lines. doi
  17. (2004). Human microRNAs are processed from capped, polyadenylated transcripts that can also function as mRNAs. RNA doi
  18. Lindholm D. MIR is a novel ERM like protein that interacts with myosin regulatory light chain and inhibits doi
  19. Lyon C.E, Fox A.1I et al. Identification and characterization of three new components of the mSin3A corepressor
  20. (2004). MicroRNA profiling reveals distinct signatures in B cell chronic lymphocytic leukemias. doi
  21. (2006). Mir-17-5p Regulates Breast Cancer Cell Proliferation by Inhibiting Translation of AlBI mRNA. doi
  22. RadLV common integration at the Kis2 locus: Simultaneous overexpression of a novel non-coding RNA and of the proximal doi
  23. (2005). RAS Is Regulated by the lel-7 MicroRNA Family. Cell doi
  24. Reynolds A & doi
  25. Role for a bidentate ribonuclease in the initiation step of RNA interference.
  26. (2004). Specificity of microRNA target selection in translational repression. Genes Dev doi
  27. (2003). The nuclear RNAse III Drosha initiates microRNA processing. Nature doi
  28. Tschopp J. FIST/HlPK3: a Fas/FADD-interacting Serinen'hreonine

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.