Location of Repository

La domesticité dans la colonie laurentienne au XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle (1640-1710)

By Arnaud Bessière

Abstract

Cette thèse porte sur les domestiques au Canada entre 1640 et 1710. Recrutée en France ou dans la colonie, cette main-d'oeuvre, principalement masculine, est au service des paysans propriétaires et des communautés religieuses. Ses fonctions sont donc surtout liées à l'agriculture : défrichements, culture des terres, soin du bétail. Mais cela n'exclut pas des tâches comme le soin des malades et l'entretien ménager pour les communautés religieuses et les employeurs urbains plus fortunés. Au fil des ans, la composition du groupe se modifie : les domestiques sont de plus en plus d'origine canadienne et de plus en plus jeunes. Cette évolution est certes à rapprocher de la baisse du mouvement migratoire vers la colonie qui était en grande partie formé de domestiques. En plus d'analyser les modalités d'embauché, la thèse aborde la question des relations entre les maîtres et les domestiques et tente de cerner le devenir social du groupe dans la colonie. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Domestique, Domesticité, Serviteur, Servante, Engagé, Main-d'œuvre, Nouvelle-France, Canada, Maître, Employeur, Salaire, Immigration, XVIIe siècle

Topics: 1650-1699, 1700-1749, Histoire, Relation employeur-employé, Travail domestique, Travailleur domestique, Nouvelle-France
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:650

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.