Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Les indicateurs du financement privé de la R&D universitaire au Québec: critique de la méthode

By Michel Leclerc and Yves Gingras

Abstract

La mesure du financement privé de la R-D universitaire (RDU) prête de plus en plus à la confusion, au fur et à mesure que se multiplient les sources de données, de même que les définitions usuelles, ou qu’évoluent les méthodes censées en rendre compte. Ce texte tente de clarifier les principaux paramètres de cette question. S’il est vrai que les flux financiers tissés entre l’université et l’entreprise se sont intensifiés depuis une décennie, en revanche le financement privé a peu varié en termes d’intensité réelle. Sans doute de nouveaux modes de financement privé de la RDU ont-ils relayé en partie la commandite traditionnelle ? Mais, à vrai dire, le phénomène est si récent, s’agissant du financement par capital de risque en particulier, qu’on ne sait pas pour l’instant en évaluer l’ampleur, i.e. l’impact véritable sur le financement de la R-D universitaire

Topics: politique scientifique, financement privé, Québec
Year: 1993
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:549

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.