Location of Repository

L’effacement des affects comme restauration d’une enveloppe psychique et corporelle : œuvre de Thanatos ou d’Éros ?

By Mireille Bertholet-Guittonneau

Abstract

International audienceLa clinique des adultes n’est pas seule à témoigner d’un tableau marqué par une absence d’affects. Le travail avec les enfants fait également apparaître cette manifestation défensive et conduit à l’interroger autrement. Ainsi, l’effacement des affects auquel recourent précocement certains sujets est-il toujours l’œuvre des pulsions de mort ? En effet, lorsque les affects en viennent à se confondre avec une menace d’effraction ou de déformation de soi, leur effacement semble parfois s’imposer comme façon de reconstituer une fragile enveloppe psychique et corporelle et de préserver l’ébauche d’un objet interne. L’effacement des affects se révélerait être alors le résultat d’une tentative paradoxale de survie, dirigée par Éros

Topics: pulsions de vie, pulsions de mort, enveloppe psychique, effacement des affects, [ SCCO.PSYC ] Cognitive science/Psychology, [ SHS ] Humanities and Social Sciences
Publisher: ERES
Year: 2012
DOI identifier: 10.3917/cm.085.0241
OAI identifier: oai:HAL:hal-01509922v1
Provided by: Hal-Diderot
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.