Article thumbnail

L'incidence de facteurs relationnels sur la motivation scolaire d'élèves des deuxième et troisième cycles du primaire

By Ève Beaulieu

Abstract

Cette étude porte sur l'impact des relations sociales sur la motivation scolaire des élèves du primaire. Fondée sur l'approche sociocognitive de l'apprentissage, elle décompose la motivation en ses principales composantes, soit l'engagement, la valeur accordée à la tâche et le sentiment de compétence. Les relations sociales à l'étude sont celles qu'entretient l'élève avec ses pairs, soit son acceptation sociale et ses amitiés ainsi que les relations qu'il entretient avec son enseignante, comme la proximité et l'influence de l'enseignante perçue par l'élève. L'échantillon est composé d'élèves des deuxième et troisième cycles du primaire. La motivation a été mesurée cinq fois au cours de l'année scolaire, tandis que les prises de données concernant les relations entre pairs ont eu lieu une fois et ont été obtenues à l'aide d'un test sociométrique de type « échelle de cotation » qui nous a aussi servi à déterminer les amitiés réciproques. Les résultats montrent que les relations sociales, notamment le niveau d'acceptation sociale et le style interpersonnel de l'enseignante influencent la motivation des élèves en ce qu'elles aident l'élève à entretenir des sentiments positifs envers son expérience scolaire en général.\ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Motivation scolaire, Relations entre pairs, Relation enseignante-élève, Style interpersonnel, Approche sociocognitiv

Topics: Motivation scolaire, Relation élève-enseignant, Relation interpersonnelle, Élève du primaire
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:7468

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.