Article thumbnail

Simplement volontaire : la nostalgie de la communauté

By Édith Mora-Castellan

Abstract

L'idée de communauté fait partie de l'imaginaire politique occidental. Elle agit comme double de la société, comme hantise d'un passé nostalgique qui n'a peut-être jamais existé. Par l'analyse du discours de la simplicité volontaire (SV), nous examinons la transformation du politique et le désir de communauté qui s'inscrivent chez les tenants de ce discours. Nous déroulons notre travail en trois parties. La première fait un survol de la littérature d'auteurs modernes et contemporains qui traitent de la question de la communauté dans le but de comprendre les déplacements théoriques au sein de sa conception. La deuxième partie tente d'expliquer la transfiguration du politique dans la modernité avancée et le glissement d'autres projets dans l'espace politique : c'est le cas du projet écologique. Ainsi, nous constatons d'autres discours qui contestent l'ordre économique contemporain et les institutions qui en dérivent. C'est le cas de la décroissance et de la simplicité volontaire. Notre troisième partie constitue notre noyau d'analyse. À l'aide d'une méthode hybride en analyse du discours, nous essayons de comprendre le dispositif illocutoire du discours du Réseau Québécois pour la Simplicité Volontaire (RQSV). Ayant pour but de créer une réflexivité et une prise de conscience dans les sociétés de surconsommation, ce groupe préconise le retour à des liens solidaires et communautaires qui se seraient perdus. Par l'analyse du discours nous pouvons observer cinq traits principaux : 1) La SV est à envisager comme une phronèsis plutôt qu'une praxis. 2) Une éthique propre à la communauté découlerait de ce discours comme conséquence et non pas comme motivation. 3) La simplicité volontaire se trouve dans l'espace entre la génération de dissensus d'une part et le glissement dans un monde vécu de l'autre. 4) La nostalgie de la communauté constitue un des traits de ce discours. 5) La communauté, et avec elle, le mythe, résistent. Il est question ainsi, de déterminer quel statut prend le politique lorsqu'il existe un instituant contemporain plus affectif que rationnel.\ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Communauté, Imaginaire, Politique, Simplicité volontaire, Nostalgi

Topics: Analyse du discours, Communauté, Imaginaire collectif, Nostalgie, Philosophie sociale, Simplicité volontaire
Year: 2007
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:7399

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.