Article thumbnail

La résilience organisationnelle des entreprises dans les secteurs saisonniers et agroalimentaires en lien avec l'embauche des travailleurs étrangers temporaires

By Emmanuelle Ostiguy

Abstract

Ce mémoire repose sur l'analyse secondaire de quarante entrevues semi-dirigées menées auprès de chefs d'entreprise, d'organismes non gouvernementaux, de fonctionnaires des services gouvernementaux et consulaires ainsi que des professionnels des commissions de protection des travailleurs. Dans le cadre de ce mémoire, nous nous intéressons à la stratégie de résilience organisationnelle empruntée par les entreprises pour pallier la pénurie de main-d'œuvre dans les secteurs de l'agriculture, de l'horticulture, de la transformation alimentaire et des services de lessive. Même s'il existe une littérature importante sur les TÉT, peu d'études ont interrogé les chefs d'entreprise qui embauchent ces TÉT et aucune ne s'est concentrée sur la résilience organisationnelle de ces entreprises dans les secteurs étudiés. Nos questions de recherche sont les suivantes : quelles sont les diverses stratégies identifiées par les chefs d'entreprise et les acteurs des secteurs de production saisonnière (agriculture, horticulture, aménagement paysager, transformation alimentaire et services de lessive) pouvant contribuer à résoudre le problème de la pénurie de main-d'œuvre dans ces secteurs? Pourquoi l'embauche des travailleurs étrangers temporaires (TÉT) est un choix stratégique pour les entreprises québécoises de ces secteurs? Quelles sont les évaluations coûts-bénéfices faites par les chefs d'entreprise et les acteurs des secteurs de production saisonnière de cette stratégie, soit l'embauche des TÉT? Et finalement, quels sont les apprentissages (valeur de l'erreur) découlant de ce choix stratégique comme forme de résilience organisationnelle? Les résultats indiquent que la stratégie de résilience organisationnelle empruntée par les entreprises est l'embauche de TÉT et que cette solution est efficace. Les résultats de cette étude donnent aussi des précisions supplémentaires concernant les éléments qui contribuent à la pénurie de main-d'œuvre, tels que le manque d'attrait des emplois en raison des longues heures de travail consécutives, des horaires de travail atypiques, des contraintes thermiques et, pour le secteur de la transformation alimentaire, des tâches d'éviscération . L'embauche de TÉT confronte les entrepreneurs à de nouveaux défis de gestion, notamment ceux des ressources humaines, de la diversité et des procédures administratives pour l'obtention des permis de travail pour des étrangers. On observe également que la province du Québec devrait éventuellement se munir d'un programme de nomination à long terme des candidats pour mieux pourvoir à ses besoins de main-d'œuvre.\ud ______________________________________________________________________________ \ud MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : travailleurs étrangers temporaires, résilience organisationnelle, pénurie de main-d'œuvre, gestion des ressources humaines, programme de travailleurs étrangers temporaires, gestion des travailleurs étrangers temporaires, secteurs saisonniers et agroalimentaires

Topics: Emploi saisonnier, Gestion du personnel, Industrie agro-alimentaire, Pénurie de main-d'œuvre, Programme gouvernemental, Résilience organisationnelle, Travailleur étranger, Travailleur occasionnel, Canada
Year: 2013
OAI identifier: oai:www.archipel.uqam.ca:6107

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.