Article thumbnail

Organisation en réseau et durabilité systémique de deux filières alimentaires

By J-B Bassene, Sylvain Quiédeville, Didier Chabrol, Frédéric Lançon and Paule Moustier

Abstract

La durabilité des filières alimentaires est questionnée par les pouvoirs publics et les consommateurs, qui tendent à défendre des formes alternatives de production, respectueuses de l'environnement, économiquement et socialement acceptables. Ces formes sont toutefois confrontées à des freins techniques, économiques et institutionnels d'où un questionnement sur leur capacité à se développer et à se maintenir, et donc sur leur durabilité. A partir d'une étude systémique de deux filières alternatives, le petit épeautre de Haute Provence et le riz biologique de Camargue, nous nous sommes attachés à comprendre comment l'organisation des acteurs peut influer sur les trois piliers du développement durable. Nous exposons une manière de considérer le développement durable qui met en avant les relations entre les acteurs, à l'aide de l'outil de l'analyse de réseau, et des entretiens menés avec un échantillon de différents acteurs des filières. Nous montrons que la volonté de pérennisation de la filière influe sur le choix du type d'organisation au sein de la filière, qui peut être orienté pour plus ou moins favoriser la prise en compte des piliers du développement durable. Nos observations montrent l'importance de considérer les réseaux dans une vision systémique de la durabilité. Il reste toutefois difficile d'établir des relations de causalité entre d'une part le type d'organisation et d'autre part la durabilité

Topics: Food systems
Year: 2014
OAI identifier: oai:orgprints.org:30554
Provided by: Organic Eprints

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.