Article thumbnail

L'organisation en réseau comme forme « indéterminée »

By Yvon Pesqueux

Abstract

Au regard du thème du séminaire (univers virtuels et collaboration), deux entrées sont possibles : - celle de la collaboration qui met l'accent sur la tension « autonomie – hétéronomie », tension dans laquelle se trouve plongé l'agent organisationnel qui prend ainsi en compte des contraintes provenant de la technique et de l'exercice du pouvoir hiérarchique, - celle de l'organisation virtuelle comme « objet », entrée qui fera l'objet de ces développements sur la base de deux arguments – celui de la légitimité technique du réseau et celui de la référence à la notion de réseau où il sera donc question de modèle et non de modélisation. Parler de modèle de l'organisation en réseau, c'est souligner l'importance de la référence au concept de modèle comme réduction d'« éléments de réalité » et comme norme. Un modèle organisationnel repose sur des éléments de discours qui prennent corps sur des « pratiques » rationalisées et susceptibles, en retour, de créer d'autres « éléments de réalité » qui aillent dans le sens du discours. Le modèle de l'organisation en réseau se trouve aux confins d'autres modèles possibles de l'organisation comme le modèle informationnel de l'organisation, le modèle économique de la transaction, le modèle post-taylorien... Parler ainsi d'organisation, c'est se référer à un « objet », le réseau, dont il est ici proposé de la comprendre. Parler de réseau, c'est se référer à une notion dont la plasticité doit être mise en perspective. Faire de l'organisation en réseau un modèle, c'est se poser la question de sa validation empirique et théorique, validation dont il sera également question ici. La notion de réseau permettrait alors de fonder à la fois un mode d'organisation (donc des principes) et d'offrir le début d'une perspective conceptuelle du fait de ses capacités descriptives et prédictives. La notion d'organisation en réseau dont il est question ici sera effectuée dans la perspective non d'une forme hybride qui se situerait entre marché et hiérarchie, mais dans celle d'une forme elle-même produit d'un système socio-technique, au sens le plus large. Il s'agit d'aller au-delà de la référence au réseau comme « idéal à atteindre » et donc contribuer à la perspective d'un consensus à questionner. Parler de l'organisation en réseau, c'est rassembler un ensemble de croyances et de représentations idéalisées venant donner au réseau une importance particulière. La perspective dont il est question ici est organisationnelle compte tenu d'« éléments de réalité » allant dans le sens de cette perspective. Il ne s'agit donc pas de la matérialisation « au concret » d'une firme comme agent de marché.Modèle organisationnel;organisation en réseau

OAI identifier:

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

Suggested articles