Location of Repository

Où sont les étudiants ? Déséquilibre étudiants-étudiantes dans l'enseignement supérieur

By Fred Evers, John Livernois and Maureen Mancuso

Abstract

Au Canada et dans d’autres pays occidentaux, la ventilation par sexe dans l’enseignement supérieur est passée d’un déséquilibre en faveur des hommes à un déséquilibre en faveur des femmes. Les programmes visant à attirer les femmes vers l’enseignement supérieur ont été très efficaces. C’est ainsi que l’Université de Guelph compte 70 % d’étudiantes. Les enseignants doivent-ils être préoccupés par ce phénomène ? Ce déséquilibre peut-il avoir des effets négatifs à court et à long terme ? Si tel est le cas, que peuvent faire les éducateurs pour y remédier ? Faut-il mettre en place des programmes visant à attirer les hommes vers l’enseignement supérieur ? Quelles sont les mesures qui peuvent être prises sur le plan de l’accessibilité pour arriver à un équilibre hommes/femmes dans l’enseignement supérieur ? Cet article examine les changements intervenus dans la répartition hommes/femmes dans les universités et collèges au Canada, aux États-Unis et dans d'autres pays. Il expose les causes et les effets éventuels sur le plan économique, social et politique du déséquilibre entre hommes et femmes. On étudie les techniques d’accessibilité qu’il serait possible d’utiliser pour aboutir à un équilibre hommes/femmes dans les programmes des universités et des collèges.

DOI identifier: 10.1787/hemp-v18-art15-fr
OAI identifier:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://dx.doi.org/10.1787/hemp... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.