Article thumbnail

devenir des immigrés en France. Barrières et inégalités.

By Mirna Safi

Abstract

Cette thèse de doctorat s’intéresse au processus d’intégration des immigrés en exploitant des données issues des recensements, qui réunissent à la fois la richesse de la période d’observation (1968-1999) et des groupes d’immigrés (environ une dizaine), et confronte les analyses statistiques obtenues à partir de ces données à une littérature internationale sur les modes d’intégration des immigrés. Cette approche dont l’originalité réside dans le choix de traiter le processus d’intégration dans sa multidimensionalité, de creuser les questions de causalité entre ces dimensions et de mettre l’accent sur la multiplicité des acteurs qui y participent, apporte des avancées à la connaissance du parcours des immigrés et met en lumière les obstacles et les inégalités caractéristiques de ce dernier. L’ensemble des résultats révèlent une forme de stratification ethnique de la société qui apparaît cruciale que l'on traite de caractéristiques géographiques de distributions spatiales, de caractéristiques économiques de participation au marché du travail, de caractéristiques de la vie familiale ou encore d'accès à la nationalité. Elle répond également à la dialectique dominante dans les travaux sur l’intégration entre dimensions structurelles et dimensions culturelles de cette dernière. Les résultats obtenus invalident fortement toute thèse d’un hiatus culturel entre les « nouveaux migrants » et la population native. C’est l’intégration structurelle qui semble problématique en France, notamment pour les groupes d’immigrés qui souffrent le plus de pratiques discriminatoires.immigration;intégration;assimilation;inégalités;discriminations;immigration;integration;assimilation;inequalities;discriminations;

OAI identifier:

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

Suggested articles