Article thumbnail

L'administration des biens temporels de la paroisse d'après le Code de droit canonique de 1983: Application a l'Église du Cameroun

By Jean-Marie Signie

Abstract

Dans cette thèse qui se veut être une modeste contribution à la réflexion et à la recherche des voies et moyens pour que l'Église du Cameroun parvienne à l'autonomie financière, nous nous sommes proposé d'étudier les normes canoniques prévues par l'Église pour une administration saine et responsable des biens temporels, en particulier dans la paroisse. D'où le titre la thèse l'administration des biens temporels de la paroisse d'après le Code de droit canonique de 1983: application à l'Église du Cameroun. Dans le premier chapitre, nous resituons cette réalite ecclésiale qu'est la paroisse dans son évolution juridique et présentons brièvement l'administration de ses biens au cours de l'histoire. La paroisse n'a pas toujours été cette structure ecclésiale que nous connaissons aujourd'hui. Sa compréhension et même son organisation ont evolué au cours des siècles. Tout comme sa compréhension juridique, les structures permettant à la paroisse de mener à bien sa mission ont évolué au cours des siècles, notamment en ce qui concerne l'administration des biens temporels. Le deuxième chapitre est une étude de la structure de participation et de coresponsabilité des fidèles dans l'administration des biens de la paroisse. Il s'agit ici du Conseil paroissial pour les affaires économiques, organisme prévu par le nouveau Code pour aider l'administrateur des biens temporels de la paroisse dans sa charge. Comme tous les autres conseils dans l'Église, celui-ci trouve son fondement dans l'ecclésiologie de communion dont la conséquence est la participation et la coopération de tous les baptisés, dans l'échange et le dialogue, à la réalisation de la mission que le Christ a confiée a l'Église. Le troisième chapitre, qui est une étude de l'administration des biens d'Église au Cameroun dans les premières décennies de l'évangélisation dans ce pays, nous permet de découvrir que les difficultés qu'ont connus les premiers missionnaires au Cameroun, furent dans l'administration des biens temporels. Le quatrième chapitre est une présentation de la législation particulière actuelle en matière d'administration des biens dans les paroisses de quelques diocèses du Cameroun. Ce travail de législation particulière reste à parfaire, notamment dans le domaine de l'inculturation et de respect de certaines normes du droit civil

Topics: Religion, General.
Publisher: University of Ottawa (Canada)
Year: 2005
OAI identifier: oai:www.ruor.uottawa.ca:10393/29315
Provided by: Recherche uO Research
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/10393/29... (external link)
  • http://dx.doi.org/10.20381/ruo... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.