Article thumbnail

Quand la psychanalyse entre dans la traduction

By Pier-Pascale Boulanger

Abstract

L’être humain est produit par le langage davantage qu’il ne le produit. Lorsque ce constat psychanalytique est posé sur le terrain de la traductologie, celle-ci est amenée à envisager des sujets habituellement considérés comme étant hors de son champ de compétence, tels que les lapsus. Dans le sillage des travaux de François Peraldi, nous montrons les affinités épistémologiques et conceptuelles de la psychanalyse et de la traduction et, plus encore, la nécessité pour la traduction d’incorporer certains vecteurs de réflexion psychanalytiques. Dans cette visée, nous relançons l’injonction que Peraldi a faite aux traducteurs et qui rejoint la poétique du traduire d’Henri Meschonnic : se mettre à l’écoute du corps de la parole et de la parole du corps dans le langage. Cette écoute doit passer par une sensibilisation du corps traduisant, par l’éveil de sa fonction érotique, qui se trouve à l’état latent.Humans are produced by language rather than produce it. When this psychoanalytical contention is brought to translation theory, it pushes the latter to consider objects usually deemed out of its conceptual reach, such as slips of the pen. In the wake of François Peraldi, we stress the epistemological and conceptual affinities that psychoanalysis and translation share, but more so the necessity for translation to integrate certain psychoanalytical viewpoints. Like Peraldi we urge translators to give ear to the body of the word and the word of the body, a stance which also builds on Henri Meschonnic’s poetics of translation. The ability to listen is only possible if the body translating becomes sensitized, if its erotic function is aroused from its latent state

Topics: corporalité du langage, langage du corps, écoute du signifiant, érotique du traduire, lapsus translatandi, corporality of language, body language, listening to the signifier, erotics of translating, lapsus translatandi
Publisher: 'Consortium Erudit'
Year: 2009
DOI identifier: 10.7202/038901ar
OAI identifier: oai:erudit.org:038901ar
Provided by: Érudit

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

Suggested articles