Article thumbnail

L'équilibre spatial du consommateur dans un contexte précis

By Institut de mathématiques économiques Centre national de la recherche scientifique and Claude Ponsard

Abstract

La théorie classique de l'équilibre du consommateur repose sur deux ensembles d'hypothèses particulièrement restrictives. Elle admet d'abord implicitement que tous les biens de consommation sont localisés en un point unique où le consommateur est aussi implanté et où se réalise la consommation. Elle postule ensuite que le consommateur dispose d'un pouvoir de discrimination parfait à l'égard des biens. Son comportement est précis: il optimise ses préférences, ou éventuellement il maximise son utilité, sous une contrainte de richesse. L.'objet de cette étude est de lever ces deux familles d'hypothèses portant sur l'espace économique des biens et de l'agent et sur la précision du comportement de ce dernier. La demande individuelle porte sur des biens dispersés dans un espace de l'offre. Elle est formulée à partir d'un point donné, la résidence du consommateur, qui sert de point de référence dans son calcul économique quel que soit le lieu de réalisation matérielle de la consommation. Le point de demande ne doit pas être confondu, en effet, avec le lieu où la consommation est physiquement effectuée. De plus, le comportement spatial du consommateur est imprécis. L'analyse de la demande individuelle floue prolonge et complète l'étude de l'imprécision des préférences spatiales du consommateur et de l'utilité (...)31 pages, bibliographi

Publisher: IME
Year: 1980
OAI identifier: oai:lara.inist.fr:2332/2063
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/2332/206... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.